Gastronomie – Shanak’s  : Cuisine khmère traditionnelle

On peut trouver à Phnom Penh quelques restaurants cambodgiens qui proposent une cuisine khmère traditionnelle authentique et dont le niveau de prestations est tout à fait à même de répondre aux attentes d’une clientèle internationale.

C’est le plus souvent vers ce genre d’établissements que l’on se dirige lorsque l’on veut faire goûter à des amis de passage la cuisine purement cambodgienne, tout en étant assuré d’avoir un service de qualité, une hygiène irréprochable et un cadre agréable.

Le Cambodge Mag avait déjà parlé d’un établissement de cette pointure, le Kravanh, unanimement loué pour son approche élégante de la gastronomie cambodgienne (voir ici).

Nouvelle adresse

Une nouvelle adresse est à ajouter à l’agenda des amateurs de ce type de restauration : le Shanak’s, qui a ouvert ses portes il y a moins d’un mois au numéro 172 de la rue 13, à deux pas du Musée National. L’établissement a pris racine dans un compartiment chinois de ce quartier, qui est l’un des plus populaires pour les touristes occidentaux. La décoration est assez sobre et élégante. L’accueil est radieux.

Vue sur la salle du Shanak’s (Crédits photo : Shanak’s Restaurant)


Il faut cependant avouer qu’au premier coup d’œil, la lecture de la carte ne provoque pas vraiment des frissons. L’essentiel des mets proposés se trouve dans pratiquement tous les restaurants khmers qui veulent attirer une clientèle occidentale : rouleaux de printemps, nems, riz sauté, poisson à la vapeur, poulet sauté au gingembre, l’inévitable amok de poisson… Chez Shanak’s, les moins aventureux pourront trouver des plats qu’ils connaissent bien et ne se sentiront pas en terre inconnue. Pour dire les choses sans ambages, la lecture en diagonale de la liste des plats ne donne a priori pas très envie.

Originalité

Néanmoins, un examen plus minutieux de l’énumération des spécialités permet de découvrir des mets moins connus : nataing (galette de riz frit, accompagné d’une sauce trempette très subtile et de légumes crus), soupes épaisses ([sâmlâ]) goûteuses, sauce au prahoc accompagnée de ses légumes…Voilà de quoi titiller l’intérêt des amateurs éclairés.

Après une lecture attentive des énoncés, nous avons arrêté notre choix sur quelques assiettes originales dont l’inspiration khmère est indéniable. Le bœuf émincé aux graines de sésame, frit et subtilement assaisonné, propose une texture un peu croustillante qui ravit les palais.

Bœuf frit aux graines de sésame (Crédits photo : Pascal Médeville)


Saveurs

Le très intéressant porc sauté aux épices accompagné de très fines tranches de banane séchée brille par son originalité et par le contraste des textures. La sauce au prahok, agrémentée d’un large choix de légumes (petites aubergines rondes, beignets d’aubergine et de momordique, concombre, choux divers, haricots dragons…) et garnie de quelques aubergines-pois dont la saveur constitue une agréable surprise, est probablement l’un plats-phares du restaurant.

Sauce au prahok avec son accompagnement de légumes (Crédits photo : Pascal Médeville)


Pour tous les goûts

Les végétariens pourront aussi satisfaire leurs besoins avec quelques plats sans protéines, dont un excellent sauté de légumes divers et tofu, à la sauce onctueuse.

Les soupes proposées sont nombreuses. On recommandera sans hésitation la « soupe parfumée » (sâmlâ prâ-hae), dont la saveur est sublimée par la présence généreuse de parcelles de poisson séché et fumé.

Le talentueux chef démontre dans ses réalisations une maîtrise peu commune et un sens aigu de l’assaisonnement.

Signalons, car c’est peu courant dans un restaurant de cuisine khmère, que la carte des vins est très honorable. Et si c’est le grand luxe qui vous attire, n’hésitez pas : l’établissement propose aussi du caviar osciètre et du champagne !

On peut, sans grand risque de se tromper, prédire à Shanak’s un franc succès, d’autant plus que les prix pratiqués pour les plats khmers sont des plus raisonnables (compter une quinzaine de dollars par personne, hors boissons).

Shanak’s Restaurant, Traditional Khmer Cuisine No. 172, rue 13 (tout près du Musée National) Ouvert tous les jours sauf mardi de 11h00 à 15h30 et de 17h30 à 22h00

Notes (sur 5) : Atmosphère : 4,5 Service : 4,5 Qualité des produits : 4,5 Présentation des plats : 4,5 Rapport qualité/prix : 5 Note globale : 4,6

Texte : Pascal Médeville ; Photographies : Pascal Médeville, Shanak’s

S'INSCRIRE PAR E-MAIL

  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône