top of page

Gastronomie & Parcours : Pin Punreay, d'une simple carriole à un petit empire

Le « lort cha » cambodgien (nouilles de riz à la broche sautées) et le Nom Kacchay (gâteaux de riz) sont deux des plats de rue les plus populaires du Royaume. Les habitants des villes du pays sont depuis longtemps habitués à voir les petites charrettes serpenter chaque jour dans leurs rues.

Préparation du lort cha
Préparation du lort cha

Avec la fumée qui s'élève des tuk-tuk au bord de la route, le Cambodgien Pin Punreay verse une sauce savoureuse sur un bol de gâteaux de riz bien chaud. Bien qu'il transpire dans la chaleur du feu sur lequel il cuisine chaque jour, il s'est juré de persévérer dans cette activité. En fait, il a déjà commencé à bâtir un réseau de franchises.

Pin Punreay a hérité de son premier chariot de ses parents en 1987, et a transformé cette opération simple en une opération complexe. Il a commencé par concevoir un emballage et une signalétique distinctifs afin que les clients reconnaissent sa marque et sachent qu'ils peuvent s'attendre à des produits de qualité.

Il a également ouvert son premier point de vente fixe, dans la province de Siem Reap. Grâce à l'excellent goût des recettes de ses parents, il a pu promouvoir sa marque avec succès.

Quelques produits de Kruosa Lotchha Nomkouchhay KLC 1987
Quelques produits de Kruosa Lotchha Nomkouchhay KLC 1987

Punreay compte désormais six succursales, dont une à Phnom Penh, et les autres sont prêtes à émoustiller les papilles des touristes et des habitants de Siem Reap.

Kruosa Lotchha Nomkouchhay KLC 1987 est le nom de son entreprise, qui utilise une autre translittération de « lort cha ».

« Nous vendons également en gros des nouilles et des gâteaux à la ciboulette. Nous les emballons de manière hygiénique et attrayante. Ils peuvent ainsi être envoyés à l’étranger ou cuisinés par les clients chez eux », dit-il.

Il a également une activité secondaire consistant à fournir des nouilles et des gâteaux à d’autres vendeurs à Phnom Penh et Siem Reap. Grâce à ses emplacements soigneusement choisis à Siem Reap, il est en mesure d’attirer de nombreux touristes étrangers qui visitent la province pour s’extasier devant la grandeur d’Angkor et de ses magnifiques temples.

Pin Punreay
Pin Punreay

L’entrepreneur cambodgien a reçu des éloges de presque tous les étrangers qui ont été charmés par ses produits. En outre, il a pu créer du travail pour les membres de près de 300 familles qui vivent près du complexe du temple de Bakong, situé à l’est de la ville de Siem Reap. La communauté produit des matières premières et fabrique également les gâteaux.

Punreay a enseigné aux communautés l’art de cuisiner les célèbres gâteaux de ses parents, et les rachète maintenant aux villageois.
Punreay a enseigné aux communautés l’art de cuisiner les célèbres gâteaux de ses parents, et les rachète maintenant aux villageois.

« Il y a une autre communauté dans le district de Banteay Srei qui nous fournit du sucre de palme, qui est l’un des ingrédients clés de notre formule unique de sauce. En fournissant ce type d’emploi, mon entreprise contribue à réduire l’exode, en particulier pour les femmes qui n’ont pas terminé leurs études secondaires », ajoute-t-il.

Punreay prévoit d’étendre ses succursales à travers le pays, affirmant que son ambition est que ses gâteaux deviennent associés au Royaume comme le pho l’est au Vietnam.

Page Facebook

Keo Bosaba avec notre partenaire The Phnom Penh Post

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page