Environnement : Appels de l’UE et du ministère de l’environnement contre l’utilisa

C’est dimanche dernier que la campagne européenne « Semaines vertes » a pris fin dans le royaume.

À cette occasion, un nettoyage public a été organisé le long des berges du lac Tonlé Sap. depuis Chroy Changva, jusqu’au site de la communauté de pêcheurs proche de l’hôtel Sokha.

Chiffonniers dans les rues de Phnom Penh. Photographie par Christophe Gargiulo


Des représentants de l’UE au Cambodge, des ambassades des États membres de l’UE, du ministère de l’Environnement, du ministère du Tourisme et de l’ONG Young Eco Ambassador ont participé à cet événement.

Consommation

Le porte-parole du ministère de l’Environnement, Neth Pheaktra, a rappelé que, chaque citoyen du royaume utilise entre 40 et 52 sacs en plastique par semaine, « ce qui devient très préoccupant ». M. Pheaktra a également rappelé que le Cambodge produit plus de 10 000 tonnes de déchets par jour, dont 60% de déchets organiques, 20% de déchets plastiques, 9% de papier et 11% de déchets solides. 80% des déchets sont transportés vers des sites d’enfouissement, le reste est jeté dans les lieux publics et les cours d’eau.

Selon le ministère de l’Environnement, le Cambodge produit près de 4 millions de tonnes de déchets par an, dont 20% sont des déchets plastiques.

Phnom Penh à elle seule génère 3 000 tonnes de déchets par jour (dont 17,3% de déchets plastiques), Sihanoukville génère 700 tonnes (34% de déchets plastiques) et la ville de Siem Reap 400 tonnes (20,7% de déchets plastiques), indique le rapport.

Appel

« Je demande aux vendeurs et aux utilisateurs de sacs en plastique de prendre conscience de ses effets négatifs, car il est fabriqué à partir de composés difficiles à dissoudre », a-t-il déclaré à la presse locale. « Quand le plastique se décompose, cela affecte la qualité de l’eau, du sol et devient un danger pour la santé humaine et animale. Nous devons réduire l’utilisation de sacs en plastique et les recycler ».

Soutien de l’UE

Selon le communiqué de presse de l’Union Européenne, la campagne de nettoyage public faisait partie de l’initiative européenne « Semaines vertes » lancée le 28 août dernier. Cette initiative proposait des actions de nettoyages et des rencontres entre les représentants du ministère de l’Environnement, des ONG et des officiels de l’UE pour discuter des solutions à apporter contre les effets du changement climatique et l’utilisation du plastique.

Cette initiative visait donc à accélérer la mise en œuvre de mesures visant à lutter contre ces problèmes environnementaux.

Soutien de l’UE. Photographie AKP


« L’UE soutient depuis longtemps l’action contre le changement climatique au Cambodge et a engagé des fonds supplémentaires à hauteur de 6,5 millions de dollars US pour soutenir les efforts du gouvernement dans la lutte contre le changement climatique », précise le communiqué.

CG

APAC_FR_807X123_SERIES.gif

S'abonner à Cambodgemag

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône