Pursat & Pêcheries : Des passes à poissons pour reconstituer les stocks

En collaboration avec l’Agence américaine pour le développement international (USAID), le Cambodge tente de renforcer les ressources halieutiques locales par la construction de passes à poissons dans la province de Pursat.

L'USAID soutient la pêche locale en finançant les nouvelles passes à poissons de la province de Pursat, qui ont été inaugurées le 24 août. USAID
L'USAID soutient la pêche locale en finançant les nouvelles passes à poissons de la province de Pursat, qui ont été inaugurées le 24 août. USAID

Dans son communiqué, l’USAID déclare que grâce aux deux nouvelles passes, les poissons et autres organismes aquatiques du Cambodge pourront remonter le courant et contourner les structures d’irrigation, augmentant ainsi la quantité de poissons disponibles pour les communautés locales de Pursat.

Les passes à poissons, dont la construction s’est achevée le 24 août, permettront également de relier les poissons aux habitats en amont essentiels à leur cycle de vie. Selon l’USAID, les passes à poissons à petite échelle sont une solution peu coûteuse au problème du déclin des stocks de poissons.

Rebecca Black, directrice de mission intérimaire de l’USAID au Cambodge, rappelle que la pêche locale constitue une source de nourriture essentielle pour de nombreux Cambodgiens :

« En protégeant les populations de poissons et leurs habitats, nous espérons que ces passes contribueront également à améliorer la santé des communautés qui en dépendent. »

Ces nouvelles structures à Pursat font partie d’une initiative régionale de passage des poissons, soutenue en partenariat avec l’administration cambodgienne des pêches (FiA), la Commission du Mékong (MRC), le Centre de développement des pêches d’Asie du Sud-Est, le Centre australien pour la recherche agricole internationale et le ministère japonais de l’Agriculture, des forêts et de la Pêche.

La FiA s’est associée à l’USAID pour construire deux précédentes passes à poissons de démonstration en 2019 et 2021. Le suivi de ces sites a démontré que plus d’un million de poissons représentant plus de 100 espèces ont utilisé les passes pour accéder à plus de 2 000 km d’habitats auparavant inaccessibles.

L’USAID et les organisations partenaires ont visité les passes à poissons nouvellement construites le 29 août pour discuter des avantages du projet avec les dirigeants locaux et promouvoir le développement d’un plan global pour le passage des poissons dans tout le Cambodge et la région.

L’initiative quinquennale, qui fait partie du programme « Smart Infrastructure for the Mekong » de l’USAID, aide les pays du Bas-Mékong à inventorier et à classer par ordre de priorité les obstacles au passage des poissons, à dispenser des formations sur la conception et l’ingénierie de ces structures, et à coordonner les services d’irrigation et les autorités de la pêche dans toute la région du Bas-Mékong.

Source : USAID

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône