COVID-19 : Le gouvernement royal cherche de l’aide pour couvrir les coûts des doses de rappel

Le gouvernement cambodgien a appelé aujourd’hui les chefs d’entreprise à agir de manière responsable et à assumer le coût des rappels de vaccination de leurs employés.

Des agents de santé administrent des vaccins  sur un site d’inoculation à Phnom Penh, au Cambodge, le 8 juillet 2021. Photo par Sovannara/Xinhua
Des agents de santé administrent des vaccins sur un site d’inoculation à Phnom Penh, au Cambodge, le 8 juillet 2021. Photo par Sovannara/Xinhua

Le gouvernement a également demandé aux plus riches de payer leurs propres doses de rappel.

Cette mesure vise à accélérer la campagne de vaccination de rappel et à alléger la pression sur les dépenses publiques pendant la crise du Covid-19. Le gouvernement encourage les personnes qui en ont les moyens à se faire vacciner dans les hôpitaux et cliniques privés.

Les usines et tous les autres propriétaires d’entreprises sont invités à payer les vaccins de leurs employés.

« Le gouvernement a également annoncé son programme de doses de rappel du vaccin Covid-19 pour les personnes âgées de 12 ans et plus, qui sera en vigueur jusqu’à la mi-2022 »

L’objectif est de renforcer les réponses immunitaires contre le variant Delta et d’autres à l’avenir.

À la date de mercredi, le Cambodge enregistrait 90 535 cas de COVID-19. Parmi eux, 86 702 patients se sont rétablis et 1 835 sont morts décédés.

9 961 630 personnes, dont 1 160 655 enfants et adolescents, ont reçu leur première dose de vaccin, 8 052 243 ont reçu les deux doses et 528 736 la troisième.

Phoung Vantha avec l’aimable autorisation de Cambodianess

90 vues0 commentaire