Cambodge & Transports : Projet de monorail et de métro de Phnom Penh avec l’aide japonaise

Selon S.E. Sun Chanthol, ministre des Travaux publics et des Transports, L’étude de faisabilité du projet de voie monorail et de métro pour Phnom Penh est achevée.

Projet de monorail et de métro de Phnom Penh avec l’aide japonaise
Projet de monorail et de métro de Phnom Penh avec l’aide japonaise

S.E. Sun Chanthol a également indiqué que son ministère avait coopéré avec l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) pour planifier le développement du projet de port d’échange de données électroniques (EDI), la modernisation du port autonome de Phnom Penh et le développement d’un système de transport ferroviaire de masse. Selon le ministre :

« Le système de transport de masse reste un secteur de développement très attendu compte tenu de la croissance rapide de la ville de Phnom Penh et de la progression de la classe moyenne »

Si l’augmentation du volume du trafic routier peut être le signe d’une activité économique croissante, elle présente des inconvénients tels que l’augmentation de la durée des trajets, le coût du carburant et les dommages environnementaux.

Bien que les spécifications techniques du train urbain proposé n’aient pas encore été dévoilées, il a été noté que le train et les chemins de fer utiliseront des matériaux pour réduire le bruit provenant du train — un facteur qui affectera le niveau de vie des résidents à proximité des voies et des gares. Le coût de ce train récemment proposé serait inférieur à ceux envisagés précédemment.

Aucun rapport n’a encore été publié sur l’itinéraire possible du train. Il convient toutefois de noter que les propriétés résidentielles et commerciales situées à proximité des projets de transport de masse voient leur valeur augmenter de manière significative.

Ivan Fredriech Cano. Avec l’aimable autorisation de Realestate.com.kh