Cambodge & Transports: Débat et projet de mesures concernant l’utilisation des véhicules électriques

Le nombre de véhicules électriques (VE) empruntant les routes du Cambodge devrait augmenter alors que le gouvernement rédige actuellement des mesures pour soutenir le secteur, en appelant notamment le secteur privé à investir dans les infrastructures pour soutenir les VE.

Tuktuk électrique qui devrait être produit au Cambodge et opérationnel en fin d'année
Tuktuk électrique qui devrait être produit au Cambodge et opérationnel en fin d'année

Ces remarques ont été formulées lors d’un débat sur le thème « véhicules électriques pour un Cambodge plus propre », qui s’est déroulé le 4 novembre au Raffles Hotel Le Royal.

S.E. Sun Chanthol, ministre d’État et ministre des Travaux publics et des Transports, S.E. Keo Rattanak, directeur général d’Électricité du Cambodge (EdC), S.E. Mme Tina Redshaw, ambassadrice de Grande-Bretagne au Cambodge, et S.E. Pablo Kang, ambassadeur d'Australie, assistaient à ce débat.

« Le nombre de VE au Cambodge est encore faible par rapport aux véhicules classiques enregistrés, a déclaré S.E. Sun Chanthol. »

Le ministre a ajouté que le nombre de VE allait augmenter progressivement au Cambodge et dans un avenir proche. Il a lancé un appel au partenariat entre le gouvernement et le secteur privé pour qu’ils s’impliquent dans ce secteur.

Le débat visait aussi à explorer les avantages et les défis de l’augmentation du nombre de VE au Cambodge et les impacts sur l’économie cambodgienne, l’environnement, le transport et la planification urbaine, ainsi que le réseau électrique.

« Le gouvernement australien soutient le ministère des Mines et de l’Énergie dans l’élaboration d’une stratégie d’évaluation et d’intégration des énergies renouvelables qui pourrait servir de modèle aux décideurs politiques pour intégrer davantage d’énergies renouvelables variables dans le réseau électrique », indique une note de l’ambassade d’Australie.

« Nous sommes impatients de travailler avec le Cambodge pour faciliter l’adoption d’un plus grand nombre de véhicules de ce type et renforcer le rôle que les énergies renouvelables peuvent jouer pour y parvenir », souligne l’ambassade.

L’Australie est également le sponsor principal de la Semaine de l’énergie propre 2021, qui s’est tenue la semaine dernière.

AKP

133 vues0 commentaire