Cambodge & Technologie : Un nouveau programme pour soutenir la transformation numérique du Royaume

L’Université Américaine de Phnom Penh (AUPP) et Khmer Enterprise (KE) ont officiellement lancé un programme d’éducation pour les cadres et dirigeants : « Leading Digitalization and Transformation of the Cambodian Economy ».

Un nouveau programme pour soutenir la transformation numérique
Un nouveau programme pour soutenir la transformation numérique

Avec le soutien du ministère des Postes et des Communications (MPTC) et du ministère de l’Économie et des Finances (MEF), cet événement de présentation virtuelle était présidé par S.E. Dr Chea Vandeth, ministre des Postes et des Télécommunications, et S.E. Vongsey Vissoth, ministre délégué auprès du Premier ministre, secrétaire d’État permanent du ministre de l’Économie et des Finances et président du Développement de l’entrepreneuriat.

Le programme « Leading Digitalization and Transformation of the Cambodian Economy » comprend une série de séminaires en ligne, des cours à progression autonome, des discussions de groupe et des projets de collaboration que les participants doivent réaliser en juillet et août 2021.

Le programme éducatif a été élaboré par le corps professoral de l’université de Stanford et est dispensé par le Centre de développement professionnel de Stanford, un leader de l’éducation en ligne et de l’éducation étendue.

« Les participants apprendront les facteurs clés de la transformation numérique et les compétences et stratégies essentielles pour travailler dans des organisations innovantes et les gérer »

En accord avec les initiatives majeures du ministère des Postes et Télécommunications et avec le soutien du ministère de l’Économie et des Finances, le programme vise à former des dirigeants publics et privés pour qu’ils deviennent des acteurs du changement innovants dotés des connaissances et des compétences nécessaires pour soutenir et faire progresser la transformation numérique du Cambodge.

Moment opportun

S.E. Dr Chea Vandeth, ministre des Postes et Télécommunications, a déclaré que ce programme de formation des cadres se déroulait à un moment opportun et pertinent, puisque le gouvernement a récemment approuvé le cadre politique pour l’économie et la société numériques. De même, le MPTC finalise actuellement le projet de politique gouvernementale numérique 2021-2035, qui servira de feuille de route sur la manière dont le gouvernement entend mieux servir ses citoyens grâce à la technologie numérique. Parmi les actions prioritaires, citons l’amélioration de l’infrastructure de télécommunications pour une meilleure qualité de services, le renforcement des capacités en matière de TIC par des investissements en R&D et le renforcement des capacités des ressources humaines locales, la création d’un centre de données national et la mise en place d’une politique d’informatique dématérialisée au Cambodge, ainsi que la promotion de la responsabilité et de la transparence dans la prestation des services publics par l’utilisation d’outils numériques.

S.E. Vongsey Vissoth, ministre délégué auprès du Premier ministre, secrétaire d’État permanent et président du Fonds de développement de l’entrepreneuriat, a indiqué que ce cours contribuait au développement de l’écosystème numérique au Cambodge.

« C’est le meilleur cours au meilleur moment et il est en parfaite adéquation avec le Cadre stratégique pour l’économie et la société numériques 2021-2035 du gouvernement royal du Cambodge »

Face à cette situation difficile, le monde des affaires et les PME doivent adopter un leadership fort pour accélérer la numérisation de leurs activités. Dans le même temps, le secteur public doit également agir plus rapidement pour saisir les opportunités d’améliorer l’efficacité de sa gouvernance et assurer sa pertinence dans cette transformation économique en évolution rapide.

Besoin de transformation

Mme Carissa Little, doyenne associée chargée de l’enseignement en ligne à l’échelle mondiale à la Stanford School of Engineering et directrice exécutive du Stanford Center for Professional Development, a fait remarquer lors de la réunion que :

« Comme de nombreux observateurs l’ont souligné, la pandémie de COVID-19 a accéléré le besoin de transformation numérique dans le monde et au Cambodge »

Pour prospérer dans un monde en constante évolution, de nouvelles compétences sont nécessaires. Stanford possède à la fois un riche héritage entrepreneurial et la capacité avérée de faciliter la transformation régionale par l’éducation, et M. Little espère que des générations de Cambodgiens bénéficieront des résultats d’apprentissage du programme.

Grâce à des efforts combinés, le programme a permis de recruter 100 cadres supérieurs issus de divers secteurs publics et privés pour participer à ce programme de cinq semaines. Le programme sera dispensé à Phnom Penh avec le soutien de l’AUPP et de Khmer Enterprise.

Avec l’aimable autorisation de Cambodianess

29 vues0 commentaire