Cambodge & Santé : Des ONG demandent l’interdiction de la publicité pour l’alcool

Deux ONG locales appellent à l’interdiction de toute forme de publicité pour les boissons alcoolisées, arguant qu’elle entraînait une augmentation de la consommation d’alcool dans le Royaume et serait à l’origine de nombreux accidents de la route.

Des panneaux publicitaires faisant de la publicité pour de la bière près du pont Monivong à Phnom Penh en mai. Heng Chivoan
Des panneaux faisant de la publicité pour de la bière près du pont Monivong à Phnom Penh en mai. Photo Heng Chivoan

Cet appel a été lancé par les Femmes cambodgiennes pour la paix et le développement (CWPD) et le Mouvement cambodgien pour la santé (CMH) lors d’un atelier intitulé « Les impacts de l’alcool » organisé pour débattre des défis posés par la consommation d’alcool et trouver des solutions.

La vice-présidente du CWPD, Chou Bun Eng, a déclaré que l’objectif de l’atelier était de partager les connaissances sur les effets de la consommation d’alcool en relation avec les infections Covid-19 et de chercher à restreindre la publicité pour l’alcool qui encourage et normalise la consommation fréquente ou importante de celui-ci.

L’atelier avait également pour but de sensibiliser et de susciter des inquiétudes quant aux effets de l’alcool sur la société, notamment en matière d’abus sexuels et de trafic d’êtres humains.

« Le programme vise également à identifier les initiatives permettant de proposer des stratégies nationales prioritaires pour répondre à l’impact social de l’alcoolisme », a-t-elle déclaré.

Mom Kong, directeur général de la CMH, a déclaré qu’à travers ce programme, les membres de l’atelier ont décidé de demander aux autorités compétentes de prendre diverses mesures, dont celle d’interdire la publicité pour l’alcool.

Selon lui, les campagnes de promotion de ce produit atteignent actuellement un niveau alarmant dans la société cambodgienne.

« Les publicités avec des célébrités sont très attractives pour les femmes, les enfants et les jeunes. Elles les encouragent à consommer de l’alcool de façon excessive », a-t-il annoncé.

En mai, le gouverneur de la province de Kampong Speu, Vei Samnang, a ordonné à ses fonctionnaires de retirer immédiatement tous les panneaux d’affichage faisant de la publicité pour divers produits alcoolisés comme la bière et de les remplacer par d’autres promouvant la santé publique.

Selon la CMH, la consommation d’alcool peut provoquer plus de 200 maladies, notamment des troubles digestifs, neurologiques et reproductifs. L’alcool est également une cause majeure d’accidents de la route et un facteur de risque pour l’augmentation de toutes les formes de violence.

Selon une étude du ministère des affaires féminines, la fréquence et la gravité des violences domestiques augmentent proportionnellement à l’augmentation de la consommation d’alcool par les partenaires domestiques.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, l’alcool est à l’origine de trois millions de décès par an dans le monde.

Lay Samean avec notre partenaire The Phnom Penh Post

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône