Cambodge & Premier ministre : Activités économiques et événements officiels reprendront en Novembre

Le Premier ministre Hun Sen a annoncé que tous les événements officiels reprendront en novembre tandis que les écoles les usines, les marchés et autres établissements ne seront plus fermés même en cas d’épidémie.

Le Premier ministre Hun Sen. SPM
Le Premier ministre Hun Sen. SPM

En cas d’épidémie, a-t-il expliqué, les personnes infectées seront admises dans des centres de traitement et les établissements seront simplement désinfectés et autorisés à reprendre leurs activités.

S’exprimant lors du Conseil des ministres du 22 octobre, Hun Sen a déclaré que la situation du Covid-19 au Cambodge s’était considérablement améliorée, avec beaucoup moins d’infections et de décès quotidiens.

« Ceci, dit-il, a permis une reprise progressive des activités économiques en vue d’une réouverture complète du pays »

En ce qui concerne les événements officiels, le Premier ministre a déclaré qu’il se rendrait personnellement à l’Assemblée nationale la semaine prochaine pour assister à sa séance plénière sur l’adoption des projets d’amendements à plusieurs articles de la Constitution visant à rendre obligatoire la citoyenneté unique pour les hauts responsables de la nation.

Il présidera également l’inauguration du nouveau siège du ministère de l’Aménagement du territoire, de l’Urbanisme et de la Construction le 8 novembre, suivie de l’inauguration du pont de l’amitié Cambodge-Chine Stung Trang-Kroch Chhmar reliant le district de Stung Trang de la province de Kampong Cham au district de Kroch Chhmar de la province de Tbong Khmum.

Le Premier ministre a déclaré qu’il assisterait ensuite à une cérémonie marquant des réalisations importantes telles que le développement des infrastructures dans la province de Preah Sihanouk.

« Nous ne pouvons pas rester dans le brouillard plus longtemps. Nous rouvrirons les écoles à travers le pays pour que nos étudiants puissent poursuivre leurs études à partir du 1er novembre », a-t-il déclaré.

S.E. Hun Sen a également demandé aux autorités compétentes de ne pas fermer l’ensemble d’une école, d’un marché ou d’une usine où des personnes ont été testées positives au coronavirus.

« Par exemple, si une usine a quelques personnes testées positives, envoyez-les simplement se faire soigner. Ne fermez pas toute l’usine. Dans le passé, un seul cas de transmission dans une usine entraînait la fermeture complète de celle-ci », a-t-il déclaré, ajoutant que l’établissement devait simplement être désinfecté après que les personnes infectées aient été envoyées en traitement.

« Dans les écoles, si des élèves contractent le Covid-19, il suffit de les envoyer se faire soigner et de laisser les autres poursuivre leurs études parce qu’ils ont été entièrement vaccinés », a-t-il ajouté.

Il a ajouté que seuls les patients dans un état grave devraient être admis à l’hôpital, tandis que les patients asymptomatiques devraient être traités à domicile.

Mom Kunthear avec notre partenaire The Phnom Penh Post

223 vues0 commentaire