Cambodge : Nouvel appel à une plus grande participation individuelle afin de contenir la pandémie

Les responsables de la santé du Cambodge et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ont exprimé leur inquiétude quant à la situation actuelle du COVID-19 au Cambodge, et ont réitéré leur appel à une plus grande participation de chacun pour contenir et prévenir la pandémie.

S.E. Dr Or Vandine, Secrétaire d’État au ministère de la Santé
S.E. Dr Or Vandine, Secrétaire d’État au ministère de la Santé
« Nous craignons de franchir la ligne rouge si les gens négligent encore les mesures de prévention. Nous devons agir ensemble de manière responsable pour inverser la situation »

« Une transmission communautaire à grande échelle est devant nous aujourd’hui si l’individu et la famille ne prennent pas les mesures qui s’imposent, et si l’on ne met pas en œuvre les NPI (interventions non pharmaceutiques) », a tweeté hier soir S.E. Dr Or Vandine, Secrétaire d’État au ministère de la Santé et Présidente de la Commission nationale ad hoc pour la vaccination COVID-19.

représentante de l’OMS au Cambodge
représentante de l’OMS au Cambodge

Pour sa part, Dr Li Ailan, représentante de l’OMS au Cambodge, a fait part du même constat, soulignant que le Cambodge se dirige vers une transmission communautaire à grande échelle et une capacité de soins critiques hospitaliers dépassée si toutes les mesures individuelles et sociales ne sont pas mises en œuvre de manière urgente, responsable et efficace dès maintenant.

« Le Cambodge a travaillé sans relâche pour lutter contre le COVID-19, y compris les nouvelles variantes ».

« Malheureusement, il n’y a pas de signe encourageant de ralentissement de la transmission et la moyenne hebdomadaire des cas et des décès continue d’augmenter. »

Les mesures existantes ne sont pas suffisantes et de nouvelles interventions sont nécessaires », a-t-elle ajouté sur Twitter hier soir.

Depuis le début du mois, les cas quotidiens de COVID-19 au Cambodge ont été enregistrés à près de 1 000. Ce matin, le décompte a atteint 60 959 cas, dont 52 475 se sont rétablis, avec 902 décès.

C. Nika — AKP

0 commentaire