Cambodge & Nature : 100 tortues géantes de Cantor relâchées dans le Mékong

Une centaine de tortues géantes de Cantor à carapace molle, une espèce en danger critique d’extinction, a été relâchée dans le Mékong, dans le district de Sambo, province de Kratié.

100 tortues géantes de Cantor relâchées dans le Mékong
100 tortues géantes de Cantor relâchées dans le Mékong

Ce lâcher a été effectué le 23 mai à l’occasion de la Journée mondiale de la tortue par la Wildlife Conservation Society (WCS), en collaboration avec l’administration des pêches et le département de l’agriculture, des forêts et des pêches de Kratié.

Selon la WCS, au cours de la saison de nidification 2021, l’équipe de protection des nids de la communauté du Mékong, soutenue par l’Union européenne et l’USAID Greening Prey Lang, a trouvé 66 nids contenant 2 528 œufs, soit une amélioration par rapport aux 49 nids contenant 1 756 œufs de l’année dernière.

Au 21 mai, ajoute-t-elle, 1 081 bébés tortues ont éclos dans 49 nids, dont 968 ont été relâchés dans la nature depuis janvier, tandis que les autres restent sous surveillance en vue d’une future remise en liberté.

À propos

La tortue géante de Cantor à carapace molle est facilement reconnaissable à sa large tête dont les yeux sont situés près de l’extrémité du museau, ce qui lui donne une apparence de grenouille (d’où le nom khmer de « tortue à tête de grenouille »). On pense que le Cambodge abrite un certain nombre de populations importantes de cette espèce dans les marais fluviaux, les estuaires et les vasières des régions de plaine. Une étude récente menée par le WWF a même confirmé la reproduction de tortues molles géantes le long du cours principal du Mékong. Comme la plupart des tortues, cette espèce est menacée, car elle est facilement collectée et vendue aux commerçants locaux et internationaux ou consommée par les chasseurs.


Source : WCS

56 vues0 commentaire