Cambodge & Initiative : Système de gestion de la protection de l’enfance accessible au public

Le ministère des Affaires sociales, des anciens Combattants et de la Réhabilitation de la jeunesse (MoSVY), a lancé le premier système de gestion de la protection de l’enfance au Cambodge (CPIMS) et a rendu son tableau de bord accessible au public.

Enfant cambodgien. Photo C.Gargiulo
Enfant cambodgien. Photo C.Gargiulo

Ce tableau de bord, développé avec le soutien de l’UNICEF, de l’USAID et d’autres partenaires, permettra aux ministères, aux prestataires de services, aux agences de développement, aux ONG et aux défenseurs des droits de voir à tout moment les progrès réalisés par le Cambodge en matière de prestation de services de protection de l’enfance, fournissant ainsi des données précieuses qui peuvent guider davantage l’élaboration des politiques et l’action.

Le CPIMS mesure les progrès réalisés en matière de protection de l’enfance sur la base de 50 indicateurs clés.

Il comprend des informations telles que le nombre d’institutions de soins résidentiels dans le pays, le soutien actuellement disponible et le nombre d’enfants bénéficiant de services.

Ces informations sont essentielles au développement d’un système de protection de l’enfance efficace, tandis que la numérisation des données les rendra plus accessibles et plus rapides.

Le lancement du tableau de bord est l’aboutissement de trois années de travail qui ont impliqué 14 ministères et agences gouvernementales, ainsi que deux réseaux d’ONG. Tous ont collaboré à l’élaboration du cadre de suivi et à la collecte et la validation des données présentées dans le tableau de bord.

Le ministère des Affaires sociales, des anciens Combattants et de la réinsertion des jeunes est heureux de lancer le tableau de bord CPIMS et souhaite remercier tous les ministères et organisations qui ont collaboré à un outil aussi puissant pour la mise en place de meilleurs services. Le ministère remercie également l’UNICEF pour ses conseils techniques et USAID pour son soutien financier, qui a permis de numériser et d’améliorer le système d’information sur la protection de l’enfance au Cambodge.

Plan d’action quinquennal pour les enfants placés en institution

Lors du même événement, le ministère a lancé un rapport sur son ambitieux plan d’action quinquennal pour l’amélioration de la prise en charge des enfants, avec pour objectif de ramener en toute sécurité 30 % des enfants placés en institution dans leur famille.

Lorsque le plan d’action a été lancé en 2016, la prise en charge résidentielle des enfants était très répandue, et beaucoup trop d’enfants vivaient en institution alors même que la plupart d’entre eux avaient au moins un parent vivant. Inspirés par le principe directeur de la Convention relative aux droits de l’enfant selon lequel tout enfant a le droit de grandir dans une famille, le gouvernement royal du Cambodge, l’UNICEF et d’autres partenaires ont élaboré le plan d’action pour réintégrer les enfants de manière sûre des institutions résidentielles dans une prise en charge familiale, soutenir la préservation de la famille et, promouvoir des alternatives aux soins résidentiels.

Parmi les autres partenaires clés figuraient USAID, l’UE, le Programme de partenariat pour la protection des enfants (3 PC) et Family Care First. Le rapport a révélé que depuis le lancement du plan d’action en 2016, il y a 43 % de moins d’institutions de soins résidentiels (RCI) et 59 % de moins d’enfants vivant en institution.

« Ces progrès sont vraiment encourageants, car les soins éducatifs et protecteurs des familles sont si importants pour le bien-être des enfants », a déclaré Foroogh Foyouzat, représentante de l’UNICEF au Cambodge.

« Cependant, il reste encore beaucoup à faire pour assurer la mise en œuvre complète des politiques centrées sur la famille et la fourniture de services de soutien aux familles afin de donner davantage de moyens aux parents pour prendre soin de leurs enfants et les protéger. Le nouveau tableau de bord CIPMS sera un outil puissant pour développer et améliorer ces politiques et services. »

Afin de renforcer la préservation de la famille et la prise en charge alternative par la famille dans le pays, le MoSVY a également publié un nouveau Prakas sur les procédures de mise en œuvre de la prise en charge par la parenté et du placement familial. Le Prakas fournit des conseils clairs aux institutions et aux parties prenantes concernées pour mettre en œuvre ces mesures en tant qu’alternatives à la prise en charge résidentielle pendant que la planification de la prise en charge permanente — avec un accent sur la réunification familiale — est en cours d’élaboration.

Le système de gestion de l'information sur la protection de l'enfance (CPIMS) peut être évalué via https://cpims-cambodia.ona.io , et le rapport sur la mise en œuvre du plan d'action pour l'amélioration des soins et de la réintégration des enfants peut être téléchargé sur : https://bit .ly/3zOKxci

Pour plus d'information contacter :

Ministère des Affaires sociales, des anciens combattants et de la réadaptation des jeunes

M. Phi No, Directeur du Département de la protection de l'enfance

Courriel : pino.cwd@gmail.com , Mobile : (+855) 92 462 263