Cambodge & Documentaire photographique : Les novices de la pagode

Jean - Michel Gallet nous régale une nouvelle fois avec l'un de ses documentaires photo réalisé au Cambodge, avec l'oeil avisé du photographe mais également avec le souci d'explication concernant les rites que doivent respecter ces enfants cambodgiens qui ont choisi de rentrer dans les ordres.

La quasi-totalité des photos a été prise dans une pagode proche de Battambang. J’y ai passé de très nombreuses matinées, toujours fasciné par la chaleur de l’accueil et la liberté dont j’ai bénéficié dans un lieu religieux, que, nous occidentaux, abordons avec une solennelle déférence, alors que, dans le « bouddhisme du Petit Véhicule », ce lieu est totalement intégré dans la vie quotidienne et ne s’en distingue guère.

Malheureusement, la « sala » de cette pagode est en voie de destruction. Une nouvelle, plus « moderne », doit la remplacer. Vont donc disparaître des peintures murales qui seraient centenaires et ont survécu aux Khmers rouges (1975-1979), temps où cette « sala » aurait servi de prison.

D’abord quelques portraits de novices :

Journée de novice

Après un lever fort matinal et la participation à des exercices religieux — parfois complétés par des cours scolaires — les novices, portant un bol à aumônes, sont amenés à prendre part au « bandabeat », la quête matinale de recherche de la nourriture pour le repas du midi (en fait, pris plutôt vers 11 heures), repas qui doit être le seul de la journée.

De retour à la pagode, les novices participent aussi à la préparation du repas, mettent la table et apportent les mets.

Déverser le riz reçu des bols à aumônes dans une bassine
Déverser le riz reçu des bols à aumônes dans une bassine
Alimenter le foyer
Alimenter le foyer
Eventer le foyer
Eventer le foyer
Apporter des plateaux-repas
Apporter des plateaux-repas

Ensuite, les novices remettent de l’ordre dans leurs vêtements, puis attendent, avec impatience, l’arrivée des moines pour commencer le repas.

Ensuite, attente -impatience - du commencement du repas...

Le repas

Le repas terminé, des novices aident les enfants de la pagode et les « retraitantes » à débarrasser et nettoyer la « sala ».

Enseignement

Hors une participation éventuelle à la quête quotidienne de leur nourriture, les novices suivent un enseignement religieux et de formation générale .. qui peut conduire à une grande fatigue .. et, aujourd’hui, souvent concurrencé par les jeux vidéo.

Hors ces temps et activités quotidiennes, les novices — qui doivent respecter 10 préceptes (plus de 200 pour les moines) — exercent, lors des fêtes religieuses, des responsabilités qui surprennent nos esprits occidentaux, témoignage de ce que la fonction religieuse n’est pas liée à l’âge, mais à ce qu’on incarne dans la hiérarchie sociale.

Les différentes représentations de Bouddha ont une valeur symbolique. Ainsi, la plus courante, la position assise, jambes croisées, est la position de la méditation, pratique qui doit permettre aux fidèles d’en finir avec leurs désirs et leur ignorance. Quant aux différentes positions des mains, elles symbolisent les attitudes à respecter pour que cette méditation parvienne à ses objectifs. Ci-après, deux de ces positions.

La dhyanamudra : mains posées l’une sur l’autre dans le giron…
La dhyanamudra : mains posées l’une sur l’autre dans le giron…
.. c’est le geste de la méditation pure
.. c’est le geste de la méditation pure
Le vitarkamudra : geste représentant l’explication de la sagesse de Bouddha
Le vitarkamudra : geste représentant l’explication de la sagesse de Bouddha
Salut final
Salut final

Texte et photographie par Jean-Michel Gallet

Les novices - Tous droits réservés

1 commentaire