Cambodge & Culture : 4 récompenses internationales pour les artistes de « Phare Into The Future »

Phare Ponleu Selpak a remporté quatre Stevie International Business Awards (IBA) d’or pour son spectacle de cirque de 24 heures « Phare Into The Future », devenant ainsi la première association cambodgienne à remporter les trophées d’or IBA .

Phare Ponleu Selpak a remporté quatre Stevie International Business Awards (IBA) d’or pour son événement de cirque de 24 heures « Phare Into The Future ». Photo : Scott Shadrick
Phare Ponleu Selpak a remporté quatre Stevie International Business Awards (IBA) d’or pour son événement de cirque de 24 heures « Phare Into The Future ». Photo : Scott Shadrick

Des récompenses en or après le décès de son cofondateur

Le spectacle de cirque, auquel ont participé 90 artistes de cirque formés par l’ONG, a été présenté sans interruption pendant 24 heures les 7 et 8 mars 2021 sous le chapiteau de Phare à Battambang.

Les quatre prix sont les suivants :

  • Meilleur événement culturel 2021

  • Meilleur événement pour une cause 2021

  • Meilleure campagne de communication pour une organisation à but non lucratif 2021

  • Meilleur événement de collecte de fonds 2021.

Pas moins de 500 000 personnes à travers le monde ont regardé la retransmission en direct, et plus de 130 000 dollars ont été collectés pour les programmes éducatifs et artistiques de Phare grâce à cet événement.

L’organisation de ce spectacle n’a pas été une tâche simple, a déclaré Khuon Det, cofondateur de Phare Ponleu Selpak. « En tant qu’organisateurs, nous avons dû veiller au timing, à la transition de chaque scène, ainsi qu’à la sécurité et au bien-être de nos artistes et de notre équipe », a-t-il déclaré.

« J’ai été tellement impressionné par l’engagement de chacun. Nous avons montré au monde entier que nous pouvions revenir plus forts »

Le spectacle « Phare into The Future » présentait des acrobaties, de la magie, de la danse, du théâtre, des clowns, de la musique, des contorsionnistes, du chant, des marionnettes, du breakdance, de la peinture en direct, du monocycle, des numéros de feu et d’autres performances développées au cours des 31 grands spectacles développés pendant les 20 ans d’histoire du cirque de l’ONG.

Selon le communiqué de presse de Phare, les Stevies, qui sont connus comme les Oscars du monde du spectacle, ont reçu 3 700 candidats de 63 pays différents en 2021.

« Tout cela pour une cause merveilleuse, cet événement était passionnant et émotionnellement captivant », a déclaré un juge de l’IBA. « Avec un petit budget, ce fut un succès total, qui a atteint et même dépassé les objectifs ».

« Un cirque de 24 heures est incroyable », a déclaré un autre juge. « Quelle façon fantastique de combiner le fitness, l’art et la jeunesse, tout en commémorant leur culture et en donnant au Cambodge une visibilité mondiale accrue ! Continuez à faire ce travail remarquable ! »

Les artistes se produisent pendant le spectacle de cirque de 24 heures de Phare Ponleu Selpak dans la ville de Battambang les 7 et 8 mars 2021. Photo : Pek Reak
Les artistes se produisent pendant le spectacle de cirque de 24 heures de Phare Ponleu Selpak dans la ville de Battambang les 7 et 8 mars 2021. Photo : Pek Reak

Maggie Gallagher, présidente des Stevie Awards, a déclaré que malgré les difficultés et les tragédies de la pandémie actuelle de Covid-19, les organisations du monde entier ont continué à innover et à prospérer, comme en témoignent les nominés de l’IBA de cette année.

« Tous les lauréats des Stevie Awards de cette année méritent d’être félicités pour leur persévérance et leur résilience », a souligné Mme. Gallagher.

En raison de la pandémie, les lauréats recevront leur prix lors d’une cérémonie virtuelle le 8 décembre.

Cette représentation de Phare était la dernière organisée avant l’annonce de la suspension de tout spectacle pour enrayer la propagation du coronavirus dans le pays.

Comme l’a souligné Osman Khawaja, directeur exécutif de Phare, 2021 a été une année de bouleversements émotionnels dus à l’escalade de l’épidémie de COVID-19 et à la mort du peintre Srey Bandaul, l’un des fondateurs de l’ONG, décédé des suites du coronavirus le 4 août.

« Notre personnel et nos artistes ont traversé des moments très difficiles », a déclaré Khanwaja.

« Quelques heures à peine après l’exaltation d’avoir réussi à jouer pendant 24 heures, ce qui était un exploit incroyable de la part de nos artistes et du personnel, nous avons dû fermer à nouveau les représentations, car l’épidémie s’aggravait ».

« Plus récemment, nous avons perdu notre fondateur bien-aimé Srey Bandaul à cause de la pandémie. Recevoir la nouvelle de ces quatre prix à la suite de son décès est une reconnaissance puissante du pouvoir des arts, auquel il croyait et auquel il a consacré sa vie »

Phare est confronté à une pénurie financière depuis que toutes les représentations ont dû être fermées, ce qui lui a fait perdre 60 %, soit 600 000 dollars, de son budget de fonctionnement annuel.

C’est pourquoi Phare Ponleu Selpak a conçu cet événement de cirque non-stop de 24 heures, une solution originale à la crise financière qui vise aussi à figurer dans le Guinness.

Bo Ratha, un acrobate ayant 18 ans d’expérience dans le domaine du cirque et qui s’est produit ce jour-là, a déclaré que dans cette situation, lui et l’équipe de Phare ont dû travailler dur pour survivre.

« Nous savions que nous devions nous en sortir », a souligné Ratha. « Une baguette est facile à casser, alors qu’un faisceau de baguettes ne l’est pas. Nous étions tellement solidaires »

À cette occasion, Khuon Det, cofondateur de Phare Ponleu Selpak, a tenu à rappeler que le cirque khmer existait depuis les temps anciens et était davantage populaire, comme en témoignent les murs des temples khmers.

« Nous voulons que les Cambodgiens puissent s’intéresser et apprécier le cirque cambodgien, sinon celui-ci sera perdu », a déclaré Det.

Ce dernier espère que l’infection par le Covid-19 ralentira afin que Phare puisse à nouveau être ouvert aux touristes. Sinon, tout événement artistique majeur continuera à être organisé en fonction des circonstances, a-t-il dit.

« S’il y a une opportunité, Phare poursuivra toujours ses activités pour une plus grande reconnaissance sur la scène internationale et nous nous efforcerons d’organiser davantage d’événements majeurs liés aux arts et à la culture ».

Ces quatre prix Stevie International Business (IBA) sont arrivés alors que Phare avait reçu pour cette performance le Stevie d’or dans la catégorie « Innovation dans les événements », le Stevie d’argent dans la catégorie « Innovation dans les communications » des Stevie Awards Asie-Pacifique, et le prix d’or pour « événement spécial » des Hermes Creative Awards.

Seules trois autres organisations cambodgiennes ont remporté des prix IBA au cours de ses 19 années d’existence. Il s’agit de Metfone, Wing et Nagaworld. Toutefois, Phare est entrée dans l’histoire en étant la première association à remporter quatre récompenses en or de la part de l’IBA.

Teng Yalirozy, avec l’aimable autorisation de Cambodianess

1 commentaire