Cambodge & COVID-19 : Inquiétudes quant à la présence d'une souche virale « préoccupante »

Le ministère de la Santé et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) au Cambodge ont exprimé leur préoccupation quant à la présence de la souche B.1.617 du coronavirus, dont les derniers cas ont été détectés chez trois travailleurs migrants cambodgiens revenant de Thaïlande ce weekend.

La porte-parole du ministère de la Santé, Mme Or Vandine
La porte-parole du ministère de la Santé, Mme Or Vandine

La porte-parole du ministère de la Santé, Mme Or Vandine, a expliqué que la souche B.1.617 s’avérait plus contagieuse et a exhorté le public à faire preuve d’extrême vigilance.

« Cette variante peut circuler plus rapidement que ce que nous sommes en mesure de maîtriser si nous n’agissons pas dès maintenant pour empêcher sa propagation. Nous ne voulons pas être contaminés par le Covid-19.

« Chaque individu doit prendre ses responsabilités pour arrêter la transmission du virus dans les membres de sa famille et dans sa communauté », a-t-elle déclaré.

La représentante de l’OMS au Cambodge, Dr Li Ailan, s’est fait l’écho des craintes de Mme Vandine, affirmant que la situation pouvait devenir préoccupante.

« La complaisance est très dangereuse ! Les nouvelles infections sont susceptibles d’augmenter… Ce n’est pas le bon moment pour assouplir les mesures COVID-19.

«Concentrons-nous pour garantir l’efficacité de nos interventions ! Pour cela, tout le monde a un devoir essentiel », a-t-elle écrit sur Twitter le 5 juin dernier.

Le 4 juin 2021, l’Institut Pasteur du Cambodge a détecté la variante B.1.617 par des tests de séquençage du génome chez les trois travailleurs migrants qui sont arrivés par le poste-frontière international O’Smach dans la province d’Oddar Meanchey.

L’un d’eux est traité dans la province d’Oddar Meanchey, tandis que les deux autres sont soignés dans la province de Battambang.

Le ministre de la Santé, Mam Bun Heng, a déclaré que la variante B.1.617 du SRAS-CoV-2 — l’agent pathogène à l’origine du Covid-19 — a été détectée dans sept pays d’Asie du Sud-Est : Indonésie, Malaisie, Philippines, Singapour, Thaïlande, Vietnam et Cambodge.

M. Bun Heng a ajouté que les autorités compétentes étaient à la recherche d’autres cas suspects en suivant les personnes qui ont été proches des trois cas d’infection.

Le ministre a conseillé à tous les services de santé de rester vigilants et d’appliquer correctement les procédures opérationnelles standard utilisées pour prévenir la transmission de personne à personne, notamment en isolant les patients et en déployant de sérieux efforts pour rechercher les contacts dans les endroits où des cas de Covid-19 ont été détectés.

Le Cambodge a détecté son premier cas de la variante B.1.617 le 11 mai, chez un passager d’un vol entrant, aujourd’hui rétabli du Covid-19.