Cambodge & COVID-19 : Arrivée d’un million vaccins et augmentation des cas importés

Le ministère de la Santé annonce que les cas importés augmentent en raison du retour des Cambodgiens de Thaïlande.

La livraison d’hier a vu arriver 500 000 doses de Sinovac et 500 000 doses de Sinopharm
La livraison d’hier a vu arriver 500 000 doses de Sinovac et 500 000 doses de Sinopharm

Le nombre de décès attribués au COVID-19 au Cambodge est désormais de 278, après que 12 autres victimes aient succombé au virus, indique un communiqué du ministère de la Santé du 8 juin.

Le ministère fait état de 629 cas de COVID-19 transmis localement, mais 49 autres sont importés, une tendance croissante soulignée par le ministère de la Santé et l’Organisation mondiale de la santé dans leur rapport de situation du 31 mai.

« Au cours de la semaine écoulée, le Cambodge a signalé le plus grand nombre quotidien et hebdomadaire de cas importés depuis janvier 2020 », précise le rapport.

« Les cas importés augmentent en raison des mouvements en provenance de Thaïlande »

Environ 5 % des 4 333 cas signalés survenus entre le 24 et le 31 mai viennent de Thaïlande, selon le rapport, mais le suivi de la propagation du COVID-19 à travers le Cambodge est devenu beaucoup plus difficile alors que le ministère de la Santé n’a pas rendu publiques les récentes données des infections par province.

Le 8 juin, 557 guérisons supplémentaires ont été enregistrées, ce qui porte le nombre total de personnes ayant récupéré du COVID-19 à 28 649.

Alors que le nombre de cas continue d’augmenter, oscillant entre 500 et 800 cas par jour depuis une semaine, un million de doses supplémentaires de vaccins sont arrivées de Chine dans la matinée du 8 juin, après que l’avion qui les livrait ait été contraint de faire des détours dans l’espace aérien cambodgien, apparemment en raison des conditions météorologiques.

La livraison d’hier a vu arriver 500 000 doses de Sinovac et 500 000 doses de Sinopharm, qui viennent s’ajouter aux six millions de doses de vaccins déjà présentes dans le pays.

La Chine demeure le principal fournisseur de vaccins, ayant vendu 4,5 millions de doses de Sinovac au Cambodge et fait don de 2,2 millions de doses de Sinopharm au 8 juin. 324 000 doses supplémentaires d’AstraZeneca sont arrivées via la plateforme COVAX de l’OMS, mais une grave épidémie en Inde — où l’AstraZeneca est fabriqué — a entraîné l’interdiction des exportations de vaccins en provenance de ce pays et a perturbé l’approvisionnement du Cambodge.

Le Premier ministre Hun Sen a déclaré qu’un autre million de doses de Sinopharm arriverait le 12 juin, suivi d’un autre million de doses de Sinovac le 19 juin.

« Le 12 juin, un million de doses et le 19 juin, un million de doses supplémentaires », a-t-il déclaré.

« Notre pays est pauvre, mais pas dépourvu de réflexion et de moyens pour protéger la vie de son peuple »

Il a ajouté que 10 millions de personnes au Cambodge devraient être vaccinées d’ici début 2021, mais n’a pas encore donné de calendrier pour atteindre l’objectif de 13 millions de personnes vaccinées.

Au 8 juin, selon le ministère de la Santé, 2 766 198 personnes ont reçu une seule dose de vaccin, et 2 203 744 personnes ont reçu les deux.

Phoung Vantha avec l’aimable autorisation de Cambodianess

75 vues0 commentaire