Cambodge & Casinos : NagaCorp vise Siem Reap et Sihanoukville

L’opérateur de casino cambodgien NagaCorp est parvenu à dégager un bénéfice net au premier semestre 2020, bien qu’il ait été contraint d’observer une fermeture de trois mois.

NagaCorp vise Siem Reap et Sihanoukville
NagaCorp vise Siem Reap et Sihanoukville

Baisses

Les chiffres du groupe publiés la semaine dernière montrent que NagaCorp a généré un chiffre d’affaires de 377,5 millions de dollars américains au cours des six mois de l’année soit une baisse de 57,6 % par rapport à la même période en 2019. Le bénéfice d’exploitation a chuté de près de 86 % (39,3 millions de dollars US), tandis que les bénéfices après impôts ont plongé de 91,6 % (20,6 millions de dollars US).

Rappelons que le gouvernement cambodgien a ordonné à tous les casinos de fermer à partir du 1er avril 2020 en raison de la propagation du COVID-19. La fermeture a duré jusqu’au début du mois de juillet. Cet arrêt prolongé a entraîné une baisse du chiffre d’affaires des jeux de hasard VIP de plus de 58 %.

NagaWorld détient un monopole de casino à Phnom Penh qui s’étend sur un rayon de 200 km de la capitale, et le nombre important d’expatriés chinois qui résident dans la ville a fait en sorte que le déclin des jeux sur le marché de masse n’a pas été réellement catastrophique. La pandémie a eu un impact négatif sur les revenus annexes (hôtellerie, restaurants et boutiques), qui sont passés de 19,2 millions de dollars au premier semestre 2019 à seulement 5,5 millions de dollars cette année.

Naga 3

En ce qui concerne les ambitieux plans d’expansion Naga 3 de NagaCorp, le groupe affirme que les travaux avancent bien qu’ils accusent un léger retard. La société espère toujours ouvrir Naga 3, qui augmentera la capacité du complexe à environ 5 000 chambres d’hôtel d’ici 2025.

Expansion

Malgré ces quelques déconvenues, le groupe NagaCorp réfléchit à de nouveaux plans d’expansion au niveau local, affirmant qu’il a l’intention « d’explorer le développement viable et rentable d’un complexe intégré dans les régions de Siem Reap et Sihanoukville ».

Sihanoukville regorge de casinos gérés par des Chinois, la plupart d’entre eux relativement petits et principalement axés sur les opérations de jeu en ligne. Mais beaucoup de ces opérateurs ont fermé leurs portes après que le Cambodge eut interdit les jeux d’argent en ligne, ce qui a peut-être convaincu NagaCorp qu’un complexe de jeux convenable serait en mesure de trouver une position confortable dans la région.

152 vues0 commentaire