Cambodge & ASEAN : Brèves économiques et prévisions de croissance pour 2021

Malgré des exportations agricoles performantes, la croissance du royaume devrait se contracter à - 4% en 2020 mais rebondir à + 5,9 % en 2021. Une projection optimiste qui reste toutefois soumise aux aléas des effets de la pandémie et du succès des programmes de vaccination. Ce dernier point restant probablement la clé du retour de l'activité et de la confiance au Cambodge, dans la région et l'ensemble du monde.

Phnom Penh
Phnom Penh

Cambodge & Export : 5 millions de tonnes de produits agricoles vers 46 pays

Outre le riz décortiqué, le Cambodge a exporté plus de 5 millions de tonnes de produits agricoles vers 46 pays au cours des 11 premiers mois de l’année (+46 % en g. a.), malgré la crise selon le ministère de l’Agriculture. Les principaux produits exportés sont le manioc séché (1,3 Mt, +8,3 %), les bananes fraîches (300 000 t, +117 %), le caoutchouc (291 000 t, +18,3 %), les noix de cajou (215 000 t, +26,6 %), le maïs (195 000 t, +63,8 %), les mangues fraîches (91 000 t, +83,5 %), les piments frais (62 000 t, +38 %), le sésame (6 000 t, +39,8 %) et le poivre (5 000 t, +39,4 %). Les principaux acheteurs de produits agricoles cambodgiens sont ses voisins thaïlandais et vietnamien, suivis de la Chine, l’UE, des autres pays de l’ASEAN, de l’Inde, du Japon et de la Corée, la Russie et l’Australie.

Cambodge : Construction d’une centrale thermique au charbon

Le Conseil pour le développement du Cambodge (CDC) a délivré un certificat d’enregistrement final à la société Botum Sakor Energy Company Limited, filiale du conglomérat cambodgien Royal Group, pour la construction d’une centrale thermique au charbon de 700 MW dans la province de Koh Kong. Ce projet de 1 Md USD devrait créer 360 emplois. En octobre dernier, le CDC avait également approuvé le projet d’une centrale à charbon de 265 MW présenté par Oddormeanchey Power Industrial Co. dans la province d’Oddâr Meanchey. Le Cambodge compte actuellement 3 centrales thermiques au charbon d’une capacité cumulée de 740 MW, toutes situées dans la province de Preah Sihanouk.

Projet hydroélectrique de 150 MW et de deux lignes de transmission de 500 kV

Le ministre des Mines et de l’Énergie a signé le 8 décembre des accords pour la mise en œuvre d’un projet hydroélectrique de 150 MW et de deux lignes de transmission de 500 kV. La société publique chinoise China National Heavy Machinery Corp (CHMC) investira ainsi 389 M USD dans la construction d’un barrage hydroélectrique de 150 MW sur la rivière Tatai Loeu (province de Koh Kong) sous la forme d’un BOT d’une durée de 39 ans. L’entreprise locale SchneiTec Co. a de son côté été autorisée à construire une ligne électrique de 500 kV sur 299 km de Phnom Penh à la frontière du Laos (330 M USD) et une autre ligne de 107 km de Battambang à la frontière thaïlandaise (111 M USD).

Phnom Penh
Phnom Penh

Taux en baisse dans la microfinance cambodgienne

Le taux de prêts non performants du secteur de la microfinance s’est réduit de 2,56 % en septembre à 2,27 % en octobre, après avoir atteint un pic de 2,61 % en mai. Le taux pour l’ensemble du secteur financier (y compris les banques et autres institutions financières) a également diminué, passant de 2,2 % en septembre à 2,18 % en octobre. La performance moyenne des prêts continue de s’améliorer comptablement pour le moment en raison des directives émises par la Banque Nationale du Cambodge en faveur de la restructuration des prêts pendant la crise sanitaire.

Prévisions en baisse pour la région ASEAN

Le PIB des pays de l’ASEAN devrait se contracter de 4,4 % en 2020 avec une reprise attendue à 5,2 % en 2021. Dans une dernière mise à jour de son Asian Development Outlook, la Banque asiatique de développement (BAsD) précise qu’en raison de la persistance de l’épidémie, et malgré une amélioration des indicateurs économiques au Vietnam, en Thaïlande et à Brunei, la situation a continué à se détériorer en Indonésie, en Malaisie et aux Philippines. Les prévisions de croissance de l’ASEAN sont revues à la baisse de -3,8 % à -4,4 % en 2020 et de +5,5 % à +5,2 % en 2021. La reprise sera conditionnée par l’efficacité des mesures de relance nationales et l’évolution du commerce et de l’économie mondiale.

Sources : Service économique régional de Singapour

Télécharger le rapport complet ici

81 vues0 commentaire