Asie - Pacifique : La sécurité des paiements numériques à l’ordre du jour

La sécurité des paiements devient essentielle alors que la région Asie-Pacifique réinitialise le commerce numérique dans un monde post-pandémique.

Les innovations pour répondre à l'évolution du comportement des consommateurs sont en tête de l'ordre du jour du plus grand sommet sur la sécurité de la région, indique un rapport récent de Visa Inc.

Visa, le leader des paiements numériques, a mis l'accent sur le renforcement de la sécurité des paiements face à l'évolution du comportement des consommateurs pendant la pandémie. S'adressant à plus de 1 500 partenaires et clients lors de sa première édition virtuelle du sommet Visa sur la sécurité en Asie-Pacifique la semaine dernière, Visa a souligné la nécessité de disposer d'expériences de paiement robustes dans un environnement commercial en mutation.

Comportements des consommateurs

Visa a recensé les changements de comportement des consommateurs selon trois tendances omniprésentes en Asie-Pacifique : les paiements sans contact deviennent une priorité en matière de santé et de sécurité, les expériences de commerce électronique à la demande ont renforcé les attentes en matière de qualité et de rapidité du service, et les frontières entre le commerce électronique et les achats physiques se sont affranchies. En conséquence, la fraude a migré du commerce traditionnel vers le commerce numérique et Visa exhorte le secteur à prendre des mesures préventives pour y faire face.

Joe Cunningham, responsable régional des risques pour l'Asie-Pacifique chez Visa, a déclaré :

« La pandémie a considérablement accéléré les changements dans le comportement des consommateurs, le commerce et par conséquent les paiements numériques. Nous pensons que ces modèles sont là pour durer et que de nombreux consommateurs qui achètent pour la première fois en ligne décideront où faire leurs achats en fonction de la confiance qu'ils accordent ou non au vendeur »

« À mesure que le commerce numérique se généralise, la sécurité des paiements constitue un facteur de confiance fondamental. Le secteur doit donc répondre aux attentes des consommateurs en matière d'expériences de paiement sûres, pratiques et rapides."

Les tendances du commerce résultant de la pandémie laissent entrevoir de nouveaux modes d'achat et de transaction pour les consommateurs.

  • Paiements sans contact - Les consommateurs accordant la priorité à la santé et à la sécurité, les paiements sans contact et les infrastructures de paiement par carte seront au centre de l'attention. En Asie-Pacifique, une transaction Visa en face à face sur deux est désormais sans contact. Visa s'attend à ce que les paiements sans contact remplacent les espèces et deviennent la méthode de paiement préférée des entreprises et des consommateurs.

  • Expériences de commerce électronique à la demande - Les acheteurs s'attendent à ce que les produits et services soient disponibles quand ils le veulent et où ils le veulent. Cela nécessitera des expériences d'achat et de paiement plus rapides, plus fluides et plus pratiques.

  • Les chiffres de Visa montrent qu'à l'exclusion des voyages, les références mondiales de paiement du commerce électronique ont augmenté de plus de 20 % au cours du dernier trimestre par rapport à l'année dernière, tandis que le volume des paiements du commerce électronique a connu une croissance moyenne d'au moins 30 % en Inde et à Singapour au cours des trois derniers trimestres. Cette évolution devrait se poursuivre, car la croissance du commerce électronique reste robuste, même si les consommateurs commencent à revenir dans les magasins.

Pour faire face au risque de fraude, Visa a introduit des solutions sans faire basculer l'équilibre entre la sécurité des paiements et le confort des clients. Visa Secure, qui utilise les dernières normes du protocole EMV® 3-D Secure, ajoute une nouvelle strate de sécurité contre la fraude afin que les institutions financières et les vendeurs puissent être sûrs de l'authenticité des transactions. Cela réduit éventuellement les ventes perdues pour les commerçants en raison de paiements refusés et améliore l'expérience d'achat du consommateur.

Protection des données

Visa Token Service (VTS) transforme les données de paiement sensibles, comme les numéros de carte et les détails du compte, en clés aléatoires, ce qui dévalorise les données et les rend inutilisables pour les fraudeurs, même en cas de vol. Les données pour les États-Unis montrent que les clés peuvent réduire la fraude de 26 % en moyenne par rapport aux transactions par carte en ligne où les consommateurs saisissent les détails de leur carte pour effectuer les paiements.

Avec VTS, Visa a mis plus de cinq ans pour émettre 1,4 milliard de tokens dans le monde, mais a maintenant franchi la barre des 2 milliards en seulement 10 mois. VTS est désormais l'une des plus grandes plateformes de sécurité des paiements sur le marché, offrant une protection des données tout en réduisant les étapes de remplissage de formulaires inutiles pour les consommateurs.

Soulignant la nécessité généralisée d'adopter des solutions de sécurité des paiements fondées sur les normes du secteur, Joe Cunningham a ajouté :

"Les fraudeurs évoluent dans leurs méthodes plus rapidement que les consommateurs et la plupart des entreprises ne peuvent s'y préparer. Pour garder une longueur d'avance, la filière des services de paiement doit renforcer l'infrastructure existante par des solutions de gestion des fraudes améliorées et fiables »

« Dans un monde de plus en plus numérique, la sécurité des paiements est cruciale pour la confiance des consommateurs et doit constituer le fondement des affaires et du commerce, aujourd'hui et à l`avenir.»

Le 2021 Asia Pacific Visa Security Summit est l'un des plus grands événements de sécurité des paiements dans la région. Tenu du 18 au 21 mai 2021, il a rassemblé des professionnels du risque de premier plan pour partager les apprentissages et les meilleures pratiques sur l'innovation en matière de sécurité des paiements.

Le sommet a abordé certains des principaux changements observés depuis l'année dernière, en particulier les modèles de comportement des consommateurs et l'état de préparation des entreprises pour répondre à ces changements. Il s'est concentré sur les risques découlant d'un nouveau paysage commercial et sur les mesures que les acteurs doivent prendre pour protéger leurs entreprises et leurs consommateurs.

28 vues0 commentaire