Arts & Exposition : Dans l’œil photographique du passionné et talentueux La Mo

Pour sa première grande exposition solo au Cambodge, le photographe La Mo nous emmène dans un voyage à la fois esthétique et passionné autour de son pays bien-aimé, de ses habitants et de sa culture.

© 2021 by La Mo Photography
© 2021 par La Mo Photography

Est-ce réel ? Est-ce un rêve ? Peu de photographes ont ce don de capturer magie, poésie et même transcendance dans les actes les plus banals de la vie quotidienne, ou dans la nature.

L’exposition très personnelle de La Mo, dont le vernissage aura lieu le 6 novembre 2021 au Sofitel Phnom Penh, invite le spectateur à un voyage dans le « Unseen Cambodia – Cambodge invisible », un monde au-delà du monde...

© 2021 par La Mo Photography
© 2021 par La Mo Photography

À la Fondation Anicca, nous avons découvert ce monde selon La Mo en 2014, une décennie après que cet artiste discret et sympathique ait commencé à s’adonner à la photographie comme « un passe-temps favori, ou disons une passion ».

Depuis lors, La Mo, né en 1977 à Siem Reap, a été récompensé par les prestigieux Sony World Photography Awards (2017 et 2018) et les National Awards et le Canon Photo Marathon Asia Championship 2018.

© 2021 par La Mo Photography
© 2021 par La Mo Photography

En tant que photographe Fujifilm X, La Mo a également développé sa propre technique pour capturer les merveilles de la nature, depuis les paysages à couper le souffle aux détails délicats et imperceptibles de la flore.

La Mo représentera aussi la délégation cambodgienne au Festival d’Art Sacré de Compiègne, en France, du 6 au 12 décembre 2021. Avec quelque 300 artistes visuels de 21 pays, l’événement explorera la dimension sacrée de la création artistique à travers des expositions, des ateliers et des tables rondes.

Site officiel de La Mo

285 vues0 commentaire