Architecture & Cambodge : Le cabinet Swan & Maclaren annonce la création de deux bureaux

Le cabinet d’architecture Swan & Maclaren a annoncé la création de deux bureaux au Cambodge à la suite d’un protocole d’accord signé la semaine dernière.

Matthew Hon (à gauche), Lim Chai Boon (à droite), directeurs de groupe chez Swan & Maclaren, avec le ministre d'État au Commerce et à l'Industrie de Singapour Low Yen Ling (au centre) lors de la cérémonie de signature du protocole d'accord.
Matthew Hon (à gauche), Lim Chai Boon (à droite), directeurs de groupe chez Swan & Maclaren, avec le ministre d'État au Commerce et à l'Industrie de Singapour Low Yen Ling (au centre) lors de la cérémonie de signature du protocole d'accord.

L’invité d’honneur était le ministre d’État de Singapour chargé du commerce et de l’industrie et du ministère de la Culture, de la communauté et de la jeunesse, Low Yen Ling.

Les deux bureaux font partie d’un vaste programme d’expansion internationale. Selon la société, l’ensemble du projet est évalué à environ un milliard de dollars en prévoyant également des bureaux supplémentaires en Chine, au Bangladesh et aux Philippines.

Le cabinet est déjà établi à Singapour, en Malaisie, en Thaïlande et au Vietnam. Créé sous la domination coloniale britannique en 1887, Il est le plus ancien cabinet d’architecture de Singapour.

Swan & Maclaren a déclaré à Cambodia Investment Review que les deux bureaux seront séparés entre le secteur du développement commercial et les opérations locales :

« Le bureau de Swan & Maclaren au Cambodge sera de nature stratégique et se concentrera sur le développement des affaires, le réseautage au niveau national et potentiellement le lancement de bureaux dans d’autres grandes villes »

Nous avons le privilège d’avoir Stella Toh comme directrice nationale », a déclaré le cabinet.

Le cabinet a embauché Mme Toh comme directrice nationale parce qu’il « recherchait des individus aux vues similaires, passionnés par la construction et désireux de transformer le Cambodge de manière positive ».

« Le bureau de Swan & Maclaren à Phnom Penh jouera donc un rôle crucial de soutien dans la réalisation des projets entrepris sous la direction de Pheng Chanvisal et Kim Puthkiry qui apportent une connaissance locale des pratiques commerciales, des valeurs culturelles et des réseaux locaux », indique le cabinet.

« Stella Toh s’avère le choix idéal en raison de ses deux décennies d’expérience au Cambodge. En tant que compatriote singapourienne, elle porte aussi notre éthique et nos valeurs », précise le cabinet.

Stella Toh a déclaré à Cambodia Investment Review qu’elle était honorée de faire partie de la famille Swan et Maclaren :

« Je les félicite et j’ai hâte de m’atteler à la tâche et de faire évoluer le paysage immobilier au Cambodge »

« Nous [Swan & Maclaren Cambodge] travaillerons également avec des ONG pour contribuer à la responsabilité sociale des entreprises et nous soutiendrons le Royal Chartered Institute (qui propose actuellement un programme de diplôme associé dans le domaine de la construction) pour compléter son programme d’études et engager des professionnels singapouriens et internationaux comme formateurs », a-t-elle ajouté.

Mme Toh jouit d’une réputation de longue date au Cambodge et s’est fait connaitre en tant qu’architecte d’intérieur entreprenante et respectueuse de l’environnement en Chine, au Vietnam, à Singapour et au Myanmar.

Le secteur de l’immobilier et de la construction est considéré comme l’un des quatre piliers de l’économie cambodgienne qui ont fait avancer le royaume depuis le rétablissement de l’économie de marché dans les années 1990. C’est cet intérêt marqué pour les investisseurs locaux et internationaux qui a permis au Cambodge de devenir l’une des économies à la croissance la plus rapide au monde entre les années 1990 et 2019.

Avec notre partenaire Cambodia Investment Review

67 vues0 commentaire