Actualité & PM Hun Sen : le festival Pchum Ben, un test important « entre danger et sécurité »

Le Premier ministre Hun Sen a déclaré ce matin qu’autoriser les gens à sortir pendant les trois jours de la fête de Pchum Ben serait un test « entre le désastre et la sécurité ».


Dans un message vocal, le Premier ministre a expliqué qu’après les vacances de Pchum Ben, si le taux d’infection au COVID-19 était important, le plan de réouverture du pays dans tous les domaines ne serait pas envisageable.

Mais, pour le chef du gouvernement royal, « si les citoyens se protègent, alors la situation deviendra moins critique et les activités socio-économiques pourront reprendre correctement ».

« Ce n’est pas un test très risqué, mais il n’est pas non plus précis à 100 % », a-t-il souligné, affirmant que les autorités sont prêtes à affronter une éventuelle situation délicate pour la santé publique.

Au début de l’année, le Cambodge devrait atteindre une croissance économique de 4,4 %, mais en raison des blocages et des restrictions des activités socio-économiques, ce chiffre devrait tomber à 2,2 %.

« Si, plus tard dans l’année, nous pouvons reprendre nos activités économiques, en particulier le tourisme, notre taux de croissance pourrait devenir supérieur à 2,2 % », a déclaré le Premier ministre.

Par C. Nika — AKP


150 vues0 commentaire