Actualité : PM, « eau potable et services d’assainissement pour tous d’ici 2025 »

Le Premier ministre Hun Sen a appelé toutes les parties prenantes à augmenter la couverture de l’assainissement rural de 5 % de plus chaque année afin d’atteindre l’objectif de l’accès de tous à l’eau potable et aux services d’assainissement d’ici 2025.

Toilette construite par l’ONG Plan International Cambodge dans une zone rurale. Photo fournie
Toilette construite par l’ONG Plan International Cambodge dans une zone rurale. Photo fournie

S.E. Hun Sen a formulé ces remarques à l’occasion de la 12e Journée nationale de l’assainissement rural, le 13 novembre. Il a rappelé qu’en 2007, seuls 16 % des Cambodgiens avaient accès à des latrines, mais qu’en 2019, les résultats du recensement cambodgien indiquaient que le taux de couverture de l’assainissement rural était passé à 78 % grâce aux efforts du gouvernement et à la coopération de toutes les parties prenantes du secteur.

« Tous devraient faire en sorte que la situation de l’assainissement rural au Cambodge s’améliore de 5 % de plus chaque année afin que chaque habitant ait accès à un approvisionnement en eau propre, hygiénique, équitable et durable d’ici 2025 », a-t-il annoncé.

« J’invite et encourage toutes les parties prenantes à continuer à travailler ensemble pour promouvoir un mouvement d’assainissement rural plus fort et plus efficace », a-t-il ajouté.

Le Premier ministre a demandé au ministère du Développement rural et aux autres institutions concernées d’accroître leur soutien et de continuer à promouvoir l’assainissement en mobilisant des ressources et en coopérant avec les partenaires du développement, les ONG et le secteur privé afin d’atteindre l’objectif d’une couverture de 90 % en matière d’assainissement prévu dans le Plan d’action national 2023, phase II.

Le Premier ministre a exhorté les provinces et les villes ayant déjà une couverture élevée à devenir des provinces avec une couverture sanitaire de 100 %.

« Les provinces dont le taux de croissance de l’assainissement est faible doivent faire tout leur possible pour surmonter les obstacles et travailler avec les provinces leaders qui ont de bons résultats et des normes d’hygiène élevées », a-t-il déclaré.

S.E. Hun Sen a exhorté les autorités compétentes à encourager le lavage des mains et l’utilisation du savon au sein de leurs communautés, des écoles et des institutions publiques. Il a ajouté que les autorités devaient également accorder plus d’attention à la sensibilisation et à la pratique d’une bonne hygiène.

« Parallèlement à l’augmentation du nombre de latrines, tous les départements concernés doivent s'employer à éviter les fuites d’eaux usées dans l’environnement qui ont un impact sérieux sur la santé des gens », a-t-il conclu.

Ry Sochan avec notre partenaire The Phnom Penh Post

34 vues0 commentaire