Actualité : La police cambodgienne publie son rapport annuel sur les saisies de drogue

Jusqu’à la fin novembre de cette année, la police a saisi près de deux tonnes de drogues illégales et arrêté plus de 10 000 personnes — dont plus de 300 étrangers — pour des infractions liées à la drogue, indique un responsable du département anti-drogue.

Les officiers ont confisqué toutes sortes de drogues pour un poids total de 1,74 tonne. Photographie fournie
Les officiers ont confisqué toutes sortes de drogues pour un poids total de 1,74 tonne. Photographie fournie

In Song, directeur adjoint du département anti-drogue de la police nationale, a déclaré au Post que, sur la base d’un rapport détaillant les activités d’application de la loi entre le 1er janvier et le 30 novembre, les agents ont ouvert 5 560 dossiers pour des infractions liées à la drogue et arrêté 12 193 personnes, dont 310 étrangers de 13 pays.

Il a ajouté qu’au cours de l’année, la police a confisqué toutes sortes de drogues pour un poids total de 1,74 tonne. Ils ont également saisi 50 088 plants de marijuana et plus d’une tonne de produits chimiques utilisés dans la fabrication de stupéfiants.

La police a également confisqué 12 propriétés immobilières réparties entre Takeo, Banteay Meanchey, Koh Kong, Battambang, Siem Reap et Phnom Penh. En outre, neuf comptes bancaires contenant 16 047,17 dollars en espèces ont été gelés.

Le secrétaire général de l’Autorité nationale de lutte contre la drogue (NACD), Meas Vyrith, a déclaré que le nombre d’arrestations était en baisse alors que les saisies de drogue augmentaient.

« Nous nous concentrons principalement sur les groupes organisés. Les pays voisins ont également été touchés et plus gravement touchés que nous », a-t-il déclaré.

Lay Samean avec notre partenaire The Phnom Penh Post

Mots-clés :

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône