Économie : Les actions de Naga Corp chutent de 50 %, les syndicats s’opposant aux licenciements

Le cours de l’action de Naga Corp, société qui se trouve derrière l’exploitant exclusif du casino de Phnom Penh, Naga World, est passé de 10,96 HKD en février à 5,51 HKD dans les échanges quotidiens (-49 %). En réaction, la société a licencié plus de 1 300 personnes, les restrictions de voyage imposées par le COVID ayant eu un impact considérable sur les opérations.

NagaWorld, est le seul complexe hôtelier et de divertissement intégré de Phnom Penh et dispose d’une licence de casino de 70 ans qui durera jusqu’en 2065
NagaWorld, est le seul complexe hôtelier et de divertissement intégré de Phnom Penh et dispose d’une licence de casino de 70 ans qui durera jusqu’en 2065

Selon le dernier rapport annuel de Naga Corps, de 2019 à 2020, le chiffre d’affaires a chuté de 1,75 milliard de dollars à 878 millions de dollars (-49 %) et le bénéfice net de 521,3 millions de dollars à 102,3 millions (-80 %). En réponse, l’opérateur de casino a procédé au licenciement de 1 329 de ses plus de 8 000 employés, invoquant des difficultés économiques sur fond de pandémie.

Le service des relations avec les investisseurs de Naga Corp n’a pas réagi publiquement aux licenciements massifs, qui représentent environ 16 % de sa main-d’œuvre, ni aux accusations des groupes syndicaux selon lesquelles l’entreprise aurait injustement ciblé les membres des syndicats.

Khun Tharo, directeur de programme au groupe de défense des droits des travailleurs, a déclaré à Cambodia Investment Review qu’il comprenait la nécessité pour la société de maintenir la viabilité de l’entreprise pendant la pandémie. Cependant, il s’est interrogé sur le timing de cette décision, alors que l’année dernière, les travailleurs ont fait pression pour une augmentation des salaires, ajoutant que l’entreprise a peut-être pensé que ces syndicats devenaient trop puissants.

« Nous pensons qu’il s’agit d’une tendance au démantèlement des syndicats en utilisant la pandémie comme couverture. Si vous regardez l’historique financier de NagaWorld, vous verrez qu’il est solide. Le syndicat a essayé d’ouvrir davantage le dialogue avec l’entreprise, notamment en matière de relations sociales », a déclaré M. Tharo.

« Nagaworld 3 nécessitera plus de 4 000 employés, les bénéfices devraient être là pour ses actionnaires, mais il devrait y avoir un audit indépendant pour voir si la pandémie de COVID a vraiment eu un impact financier sur la société », a-t-il ajouté.

Naga Corp a déclaré dans son rapport annuel : depuis avril 2020, afin d’équilibrer la nécessité de maintenir la viabilité de l’entreprise et d’aider nos employés à traverser cette période difficile, nous avons introduit une réduction des salaires à l’échelle de l’entreprise à tous les niveaux de l’organisation.

Il ajoute : en incluant les frais de service, les pourboires et les indemnités, le salaire net mensuel le plus bas pour les employés d’hôtel et de casino de niveau débutant du groupe était de 320 $ et 460 $, respectivement. Cela représente une augmentation de 19 % par rapport aux niveaux de 2019.

« Nous pensons que notre offre salariale est l’une des meilleures, sinon la plus élevée, au Cambodge »

L’entreprise progresse dans la construction de Nagaworld 3, une tour de 75 étages qui devrait être le plus haut bâtiment du Cambodge une fois achevé. Le projet, d’un coût de 3,5 milliards de dollars, se situe dans le quartier Sangkat Tonle Bassac de Phnom Penh.

Naga Corp ajoute dans son rapport que, conformément aux dispositions du droit du travail cambodgien, ses employés sont représentés par des délégués syndicaux élus et tous les employés sont libres d’adhérer à un syndicat ou d’en former un.

La loi sur le travail exige que les délégués syndicaux soient consultés lors de la rédaction et de la modification des règlements internes et qu’ils soient également invités à se prononcer sur toute mesure de licenciement prévue en raison d’une réduction des activités commerciales ou d’une réorganisation interne.

En décembre 2020, 47,5 % des employés de NagaWorld étaient membres du Labour Rights Supported Union of Khmer Employees of NagaWorld.

NagaWorld est le seul complexe hôtelier et de divertissement intégré de Phnom Penh et la société bénéficie d’une licence de casino d’une durée de 70 ans, jusqu’en 2065, ainsi que de droits exclusifs d’exploitation de casinos dans un rayon de 200 km autour de Phnom Penh (à l’exception de la zone frontalière entre le Cambodge et le Vietnam, de Bokor, des monts Kirirom et de Sihanoukville) qui expirent en 2045.

L’homme d’affaires malaisien d’origine chinoise Chen Lip Keong est le fondateur et l’actionnaire majoritaire de Naga Corp. Il a reçu la nationalité cambodgienne en octobre de l’année dernière.

Avec notre partenaire Cambodia Investment Review

Article en anglais ici


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône