Cambodge & PWSA : Fournir de l’eau potable, une entreprise rentable

L’Autorité d’approvisionnement en eau de Phnom Penh (PWSA), cotée à la Bourse du Cambodge (CSX), a défini un objectif de recettes de 85,35 millions de dollars pour 2021, soit une augmentation de 7,11 % par rapport à l’année dernière.

Autorité d’approvisionnement en eau de Phnom Penh (PWSA
Autorité d’approvisionnement en eau de Phnom Penh (PWSA)

L’objectif a été révélé vendredi dernier lors de la 9e assemblée générale des actionnaires, qui s’est tenue en ligne et dirigée par le président Oum Sotha.

Cette année, PWSA a déclaré qu’elle prévoyait de produire 227 960 358 mètres cubes d’eau potable (soit une augmentation de 1,42 % par rapport à l’année précédente) et d’atteindre 27 006 nouveaux clients (soit une augmentation de 52,47 %), en visant un bénéfice après impôt de 103 742 504 000 riels (soit une augmentation de 17,42 %) et des dépenses totales de 217 763 535 000 riels.

Selon son rapport 2020 sur le rendement commercial, PWSA a produit 224 773 971 mètres cubes d’eau propre l’an dernier, ajouté 17 712 nouveaux clients à son réseau et enregistré 324 367 856 000 riels de recettes totales et de bénéfices après impôts, pour un montant de 88 351 845 000 riels.

« Les recettes et le bénéfice après impôt ont bondi de 49,83 et 165,39 %, soit 108 et 55 milliards de riels, par rapport aux résultats de l’année 2019 »

Le 1er février dernier, l’entreprise publique a donné le coup d’envoi de la construction de la station de traitement d’eau de Bakheng, d’une valeur de 380 millions de dollars, à la périphérie nord-est de la capitale, en réponse à la hausse de la demande.

La construction de l’installation se fera en deux phases, la première devant s’achever fin 2022, avec une capacité de production initiale de 195 000 mètres cubes par jour.

La deuxième phase ajoutera 195 000 mètres cubes supplémentaires à l’approvisionnement quotidien de l’usine et devrait être achevée à la fin de 2023.

31 vues0 commentaire