Visas et permis de travail…pas si vite

Visas…pas si vite


Avant de se précipiter au Labor Department pour se mettre en règle en pensant ne devoir payer que 2014, il serait préférable d’attendre la publication finale des aménagements concernant la régularisation des catégories de résidents non prévues (retraités, conjoints..) et celle des travailleurs réguliers non-déclarés (sans permis de travail). Un entretien aujourd’hui avec le Labor Department laisse apparaitre quelques contradictions concernant la prétendue rétroactivité pour ceux qui travaillaient dans l’’illégalité’’ et annoncée par un communiqué hier.



Le Labor Department prétends que ceux qui travaillaient sans être ne règle pourront se mettre à jour mais devront s’acquitter des frais de permis de travail depuis leur installation. Apparemment, les cas à l’étude pour aménagement ne concerneraient que les résidents sans emploi ou non investisseurs et éventuellement les travailleurs occasionnels. Nous avons demandé des précisions à l’Ambassade de France sur cette situation encore sensiblement confuse et avons été informés qu’à ce stade, aucune information supplémentaire n’était disponible.

S'INSCRIRE PAR E-MAIL

  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône