Vingt-cinquième anniversaire des Accords de Paris : Message d’Hun Sen

Prak Sokhonn, Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, s’adresse aux participants lors du colloque commémorant le vingt-cinquième anniversaire anniversaire des Accords de Paris (1991-2016), organisé ce matin au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale (MAE-CI) en collaboration avec l’Ambassade de France et l’Institut cambodgien pour la coopération et la paix (PCCI), sous le thème « Les Accords de Paris et la paix au Cambodge ».


Absent de Phnom Penh pour la cérémonie, Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Cambodge, a envoyé depuis la province de Païlin un message politique concernant cette commémoration : ”…Nous n’oublions pas les Accords de paix de Paris, mais sans les négociations Sihanouk-Hun Sèn le 2 décembre 1987 et en janvier 1988, il n’y aurait pas ces Accords », a-t-il souligné. Les Accords de paix de Paris ont offert un règlement politique global du conflit au Cambodge signé par le Cambodge et 18 autres nations en présence du Secrétaire général des Nations Unies. Cela a permis l’organisation des premières élections générales au Cambodge en 1993 supervisées par l’Autorité provisoire des Nations Unies au Cambodge (APRONUC).


Concernant le rôle de l’APRONUC, Samdech Techo Hun Sèn a déclaré que cette autorité provisoire avait dépensé plus de 2 milliards de dollars américains, mais qu’elle avait quitté le Cambodge sans que la guerre civile soit réellement terminée. Seuls trois des quatre parties concernées avaient pris part aux Accords de paix de Paris, les Khmers rouges n’y avaient pas participé, a précisé le Premier ministre, ajoutant que seule sa vision politique avait pu mis fin à la guerre civile.





Photographies par Khem Sovannara – AKP


Banniere Cambodge Mag.jpg
KHEMA

La Poste, Pasteur et Angkor

Démarrez la journée du bon pied grâce au désormais iconique petit-déjeuner à volonté de Khéma.

Viennoiseries, œufs, pancakes, boissons chaudes et bien plus encore pour $14 seulement par personne.

Du lundi au vendredi de 6:30 à 11:00, et jusqu’à 15:00 le week-end.

MALIS

Phnom Penh et Siem Reap

Savourez un petit-déjeuner cambodgien typique dans la quiétude des restaurants Malis. Sélection de soupes, nouilles et autres plats et boissons typiques à volonté pour seulement $8. 

 

Offre valable à Malis Phnom Penh et Malis Siem Reap, tous les jours de 6h00 à 10h00.

1V7A0274.jpg
TOPAZ

Phnom Penh

Tradition et gastronomie françaises au cœur de Phnom Penh. 

Découvrez notre déjeuner d’affaires à partir de $19++, verre de vin compris, tous les jours de 11h30 à 14h.

Prix en dollars US soumis à des frais de couvert de 7% et à une taxe gouvernementale de 10%

S'INSCRIRE PAR E-MAIL

  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône