VE & Énergie : Le gouvernement en quête d'investisseurs pour atteindre la neutralité carbone

Un total de 84 véhicules électriques (VE) ont été enregistrés au Cambodge depuis le début de l’année, contre seulement neuf durant la même période en 2021.

Le ministre des Travaux publics et des Transports S.E. Sun Chanthol
Le ministre des Travaux publics et des Transports S.E. Sun Chanthol

Le ministre des Travaux publics et des Transports S.E. Sun Chanthol a formulé cette remarque lors d’un événement en direct intitulé « Utilisation des véhicules électriques au Cambodge ».

« J'espère qu’au moins 40 % des voitures et 70 % des motos en circulation seront électriques d’ici 2050, conformément à la stratégie à long terme pour la neutralité carbone d’ici 2050 et à d’autres plans gouvernementaux », a annoncé le ministre.

Le ministre a appelé les Cambodgiens à opter pour des véhicules électriques « rentables », précisant qu’une charge de batterie de 100 km pour une voiture électrique coûtait actuellement 4 dollars, contre 10 pour le carburant nécessaire à leurs homologues classiques pour couvrir la même distance.

Il a ajouté que le ministère des Transports travaillait avec d’autres ministères pour publier une déclaration commune concernant la mise en place de stations et l’installation de bornes de recharge.

« Bien que le ministère des Transports soit favorable aux investissements dans les installations de recharge de VE, les procédures habituelles doivent être suivies, a averti M. Chanthol ».

Le ministre a recommandé aux parties intéressées de rester en contact avec le département général des transports terrestres du ministère pendant la procédure de demande et de contacter le fournisseur d’énergie public Électricité du Cambodge pour les questions d’approvisionnement en électricité.

Le Cambodge doit se préparer à des changements, alors que les constructeurs automobiles se tournent vers les véhicules à carburant alternatif et que l’UE s’apprête à interdire la vente de nouvelles voitures à essence et diesel à partir de 2035, a souligné le ministre, ajoutant que les VE se trouvaient soumis à des taux de taxe à l’importation plus favorables.

En revanche, « si toutes les voitures utilisent l’électricité à l’avenir, nous devrons construire davantage de centrales électriques », a-t-il souligné.

Le ministère dit avoir enregistré 148 VE depuis 2021 — dont 38 à deux ou trois roues — et travaille avec des partenaires de développement tels que le PNUD pour installer des points de charge dans la capitale ainsi que dans les provinces de Preah Sihanouk, Battambang et Siem Reap.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône