Transports : Premier vol test au nouvel aéroport de Koh Kong

L'aéroport international Dara Sakor, dans la province de Koh Kong, a effectué un vol test pour s'assurer de la fonctionnalité de l'équipement et de la capacité du personnel avant de demander une licence gouvernementale.

L'aéroport international Dara Sakor, un projet de 350 millions de dollars situé dans le district de Botum Sakor, est réalisé par la société chinoise Tianjin Union Development Group. Photo SSCA
L'aéroport international Dara Sakor, un projet de 350 millions de dollars situé dans le district de Botum Sakor, est réalisé par la société chinoise Tianjin Union Development Group. Photo SSCA

Le porte-parole du Secrétariat d’État à l’aviation civile (SSCA), Sin Chansereyvutha, a déclaré que l’aéroport avait entrepris le processus d’exploitation du vol pilote à partir du 19 avril, et ce jusqu’au 26.

Pendant cette période, le personnel sera également formé et testé sur sa capacité à faire fonctionner et à utiliser les instruments de navigation, de communication et de sécurité selon les normes internationales, et recevra une accréditation pour attester de son expertise.

M. Chansereyvutha a précisé que certaines étapes restaient à franchir, telles que la préparation d’un rapport post-test et la définition du soutien de l’aéroport à son équipe technique, l’étape finale étant un examen par la SSCA avant que l’aéroport puisse être certifié et autorisé à fonctionner officiellement.

Mithona Phouthorng, gouverneure de la province de Koh Kong, a déclaré qu’elle s’attendait à ce que l’afflux d’investisseurs et de touristes dans la province augmente après l’ouverture de l’aéroport.

« L’aéroport permettra aux investisseurs et aux touristes… d’investir et de séjourner plus facilement à Koh Kong. Les nouvelles infrastructures de la province sont en cours de construction, et la plupart sont presque terminées. Ce qui favorisera la croissance, c’est le développement du tourisme, qui stimulera la croissance économique de la province. L’emplacement stratégique de l’aéroport facilite également les déplacements par voie maritime, terrestre et aérienne », a-t-elle ajouté.

La présidente de l’Association cambodgienne des agents de voyage (CATA), Chhay Sivlin, a convenu que l’aéroport soutiendrait les activités et la croissance du tourisme, d’autant plus que le Cambodge accueille déjà des touristes internationaux entièrement vaccinés.

« Koh Kong est une province avec un grand potentiel, ce qui encourage l’intérêt des investisseurs pour le secteur touristique de la région. Par le passé, de nombreux touristes internationaux souhaitaient se rendre dans la province, mais comme l’aéroport était encore en construction, certains visiteurs rencontraient des difficultés. Mais lorsque l’aéroport sera ouvert, les vols directs faciliteront une augmentation significative du nombre de touristes. Cela attirera également davantage de main-d’œuvre dans la province, ce qui aidera l’économie locale dans une plus large mesure », a-t-elle ajouté.

L’aéroport international de Dara Sakor est situé sur un terrain de 4,5 ha dans le district de Botum Sakor et devrait pouvoir accueillir des avions Boeing 777 et Airbus A340.

Le groupe Tianjin Union Development, coté en bourse en Chine, est le principal investisseur de l’aéroport international. Il a injecté 350 millions de dollars dans le projet, dont la première phase de construction a coûté 200 millions de dollars.

Hom Phanet avec notre partenaire The Phnom Penh Post

Mots-clés :

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône