Transports : La construction du quai touristique de Kampot est terminée à 90 %.

La construction du port international de tourisme de Kampot, un quai s’étalant sur quatre hectares et situé dans le district de Teuk Chhou, à environ six kilomètres à l’ouest de la ville de Kampot, a perdu son rythme, alors qu’elle était achevée à 90 %, affirme un fonctionnaire du ministère du Tourisme.

Une vue d’artiste du port international de tourisme de Kampot, un quai de quatre hectares en cours de construction dans le district de Teuk Chhou, à environ six kilomètres à l’ouest de la ville de Kampot. Photo fournie
Une vue d’artiste du port international de tourisme de Kampot, un quai de quatre hectares en cours de construction dans le district de Teuk Chhou, à environ six kilomètres à l’ouest de la ville de Kampot. Photo fournie

Le projet devrait maintenant être terminé le 31 mars 2022, soit plus de quatre mois après la date d’achèvement initialement prévue pour la mi-novembre, a déclaré le directeur général adjoint du ministère chargé du développement du tourisme, Sok Sokun, qui a imputé ce retard à la crise du Covid-19 et à des « problèmes climatiques ».

Sokun a rappelé que l’aménagement du quai a été financé par la Banque asiatique de développement (BAD), qui, selon lui, a accepté une échéance au 30 juin, soit trois mois après la date d’achèvement prévue.

Mis en route le 8 août 2018 et mis en œuvre par l’unité de gestion de projet du ministère des Travaux publics et des Transports, le quai fait partie d’un projet de développement des infrastructures touristiques financé par la BAD pour une croissance durable dans la sous-région du Grand Mékong (GMS), a-t-il précisé.

Il a souligné que le quai serait « un port international important reliant Kampot, sur la côte sud du Cambodge, au reste du monde ».

Le directeur du département provincial du tourisme, Soy Sinol, a déclaré au Post que le port touristique international de Kampot contribuerait grandement à inciter les touristes des pays voisins à visiter le Royaume, une fois que la situation du Covid se sera suffisamment améliorée.

Il a déploré que Kampot ait toujours été un peu à la traîne dans le domaine du transport fluvial de passagers, mais il a exprimé l’espoir qu’avec le quai opérationnel, davantage de touristes le considéreront comme leur port d’entrée dans la province, qui, selon lui, dispose d’une gamme diversifiée de destinations touristiques attrayantes et d’un large choix d’hébergement.

Le président de la section cambodgienne de la Pacific Asia Travel Association (Pata), Thourn Sinan, a salué le projet, affirmant que le manque de ports dans le Royaume avait entravé le développement de nombreuses îles.

Il s’est fait l’écho du commentaire de M. Sinol selon lequel le projet permettrait d’accroître le nombre de voyages régionaux et internationaux dans le Royaume, en précisant qu’un plan gouvernemental concret visant à ajouter des routes entre le quai et d’autres îles améliorerait encore les perspectives.

« Qu’il y ait deux ou trois ports, ceux-ci sont essentiels — plus il y en a, mieux c’est, car ils augmentent le trafic, accroissent les revenus de la population et stimulent l’économie à un autre niveau. »

« Outre les liaisons intérieures, nous devrions chercher à renforcer la coopération touristique avec le Viêt Nam et la Thaïlande, ce qui serait encore mieux », a-t-il ajouté.

Nov Sivutha avec notre partenaire The Phnom Penh Post

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône