top of page
Ancre 1

Tradition : Le Cambodge célèbre le festival annuel de Kathina

Le Cambodge célèbre actuellement la fête annuelle de Kathina, l’une des plus grandes fêtes bouddhistes du Royaume, qui a commencé le 30 octobre dans tout le pays et durera jusqu’au 27 novembre.

Le Cambodge célèbre actuellement la fête annuelle de Kathina. Photo AKP
Le Cambodge célèbre actuellement la fête annuelle de Kathina. Photo AKP

Le terme « Kathina », tiré du pali, désigne des morceaux de tissu, ou Chivara, les robes des moines bouddhistes, offerts par les fidèles aux moines qui n’ont pas quitté leurs pagodes pour recueillir des aumônes pendant trois mois (Chol Vossa ou Retraite pluvieuse).

Chaque année, quinze jours après la fête de Pchum Ben (fête des Morts) succède la période de Kathina qui dure près d’un mois, du premier jour de la lune décroissante d’Assoch au quinzième jour de la pleine lune de Kattik.

Pendant cette période de vingt-neuf jours, les Cambodgiens de tous les milieux sociaux apportent ensemble leurs dons, en nature ou en espèces, pour que les moines bouddhistes puissent ériger des constructions à l’intérieur de leurs pagodes ou de leurs communautés respectives.

Le Cambodge célèbre le festival annuel de Kathina

Cette tradition est pratiquée partout dans le royaume depuis l’arrivée du Bouddhisme dans la partie sud de Sovarna-bhumi (terre de l’or) qu’était le Royaume de Founan, au troisième siècle de l’ère chrétienne. Cette tradition de Kathin était, dit-on, instituée par le Bienheureux lui-même.

Le Cambodge célèbre le festival annuel de Kathina

En effet, à l’époque de Bouddha, les religieux habillés de leurs Chivara, souillés de boue ou tombés en lambeau venaient demander l’aumône le long des routes pendant la saison des pluies.

Photographies AKP

Kommentare

Mit 0 von 5 Sternen bewertet.
Noch keine Ratings

Rating hinzufügen

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page