top of page
Ancre 1

Cambodge & Tradition : À propos de la Fête de l'Eau – Bon Om Teuk

La Fête des Eaux - qui aura lieu cette année du 26 au 28 novembre - célèbre depuis des millénaires les bienfaits de la mousson et des crues du lac qui nourrissent ces terres choisies par les dieux, propices à la rencontre du paysan, du pêcheur et de l’artisan.

À propos de la Fête de l'Eau – Bon Om Teuk

Joutes nautiques, rites folkloriques et sourires bien cambodgiens en font un événement unique au Cambodge. Appelée Bon Om Teuk, elle est célébrée au Cambodge chaque année au mois de novembre pendant les trois jours qui précèdent la pleine lune.

À propos de la Fête de l'Eau – Bon Om Teuk

Selon la tradition, cette célébration  correspond au retour des Nâgas de fertilité dans le lit du fleuve et des rivières. En fait, les Cambodgiens rendent hommage aux bienfaits de la terre et de l'eau, synonymes d'abondance pour la culture et la pêche. Aprés l'abondance des prises liée à la crue, l'inversion des courants, phénomène unique au monde, laisse de riches sédiment aux abords des rives, ce qui rend la terre propice à l'agriculture. La Fête de l'eau est aussi marquée par la suspension des activités du Royaume pendant trois jours.

À Phnom Penh, la population se rassemble pour jouir des festivités dont les plus populaires sont les courses des pirogues de l’après-midi, représentant les provinces et les pagodes du Royaume. Les feux d’artifice et les processions de bateaux illuminés animent quant à eux les soirées de ce Festival.

À propos de la Fête de l'Eau – Bon Om Teuk

La Fête de l'eau marque ainsi le renversement du cours du Tonlé Sap et sa décrue, et la maturité des récoltes, clôturant en quelque sorte la saison des pêches et annonçant celle des récoltes.

La Fête de l'eau est célébrée dans toute l'Asie du Sud-Est. Autrefois, les Khmers l'appelaient « thvo bon pranan teuk no » que l'on peut traduire par Fête des joutes des pirogues ou encore « Thvo bon loi pradip » qui signifie fête des feux flottants. C'est sous le Protectorat que les Français l'auraient baptisée Fête de l'eau.

Origine

« Il est difficile de savoir à quelle époque se situe l'origine de la fête des eaux, et si cette cérémonie est due à un rituel bouddhique ou un vestige de la vieille croyance brahmanique » écrit Leclère Adhémard dans le Bulletin de l'Ecole française d'Extrême-Orient en 1904.

Il écrit également « qu'une tradition qui ne comporte aucune date et qui nomme un roi légendaire d'on ne sait quel pays, mais qu'on attribue parfois au Cambodge, suggère qu'elle fut décidée par un raja (roi) sur proposition d'un ministre du royaume...»

À propos de la Fête de l'Eau – Bon Om Teuk

Certains historiens situent l’origine du Festival au XIIe siècle, lorsque le roi khmer Jayavarman VII chassa les Cham, qui avaient envahi le Royaume, lors d’un combat décisif à l’endroit où il fit édifier plus tard le temple Preah Khan.

Ce combat se déroula en utilisant des pirogues de la marine royale. Le Festival de l’eau serait ainsi une célébration de la victoire du monarque.

Ce combat se déroula en utilisant des navires de guerre de la marine royale. Le Festival de l’eau serait ainsi une célébration de la victoire du monarque. L'illustration ci-dessus montre deux navires combattant durant le soulèvement contre l'occupation Cham, qui était dirigée par Jayavarman VII en 1177. La pirogue de gauche est khmère, celle de droite est cham. Au premier plan se trouve l'un des crocodiles que l'on peut voir également sur les représentations khmères de l'époque à Angkor Thom. Ils s'attaquaient volontiers à quiconque était jeté hors de l'un des bateaux.

Comentários


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône

Accueil   Économie   Tourisme     Culture     Destination     Gastronomie     Sport   Environnement 

bottom of page