Tourisme : Quand les Cambodgiens redécouvrent les charmes de leurs plages

313 300 vacanciers cambodgiens et expatriés ont visité différents sites touristiques à travers le Cambodge au cours des deux premières semaines de juillet 2020.

Kayak en rivière à Kampot

Le ministère du Tourisme a déclaré dans son dernier rapport que le nombre de touristes nationaux avait enregistré une augmentation de 1,67 % par rapport aux deux dernières semaines de juin 2020.

Tendance +

Un indicateur et une tendance qui laissent présager que le développement du tourisme intérieur et un effort substantiel vers la clientèle locale pourraient devenir l’une des réponses fortes à la crise qui affecte ce secteur pilier de l’économie cambodgienne.

Lors de la publication du rapport, le ministre du Tourisme, S.E Dr. Thong Khon a exprimé son optimisme quant à une nouvelle croissance sensible du tourisme intérieur en raison des longues vacances du Nouvel An khmer, suivies des jours fériés de Pchum Ben en septembre prochain. Le Premier ministre Hun Sen a approuvé la demande du ministère de l’Économie et des Finances de fixer officiellement une fête nationale de cinq jours du 17 au 21 août 2020 pour compenser les vacances du Nouvel An khmer d'avril qui ont été reportées. M. Hun Sen a déclaré :

« À partir de maintenant, il y a suffisamment de temps pour que les propriétaires d’hôtels, de maisons d’hôtes et de services de transport se préparent à accueillir les touristes »

La pandémie COVID-19 a provoqué quelques dégâts dans l’industrie du tourisme au Cambodge, avec la fermeture de près de 3000 entreprises touristiques et plus de 45 000 travailleurs perdant leur emploi en mai 2020. La région de Siem Reap s'avère la plus touchée alors que son activité touristique dépend largement des visiteurs étrangers.

Reprise sensible

Toutefois, le Cambodge connait une reprise sensible des mouvements touristiques intérieurs qui ont atteint 3,71 millions durant les cinq premiers mois de cette année.

Site de Daung Te à Kampot

Le rapport mensuel du ministère du Tourisme pour mai 2020 indique qu’entre janvier et mai, 2,23 millions de Cambodgiens et 1,48 million de touristes étrangers ont voyagé vers différentes destinations touristiques à travers le pays. Selon le rapport, la destination la plus visitée pour les touristes cambodgiens demeure la zone côtière du pays.

L’attrait de la côte

Avec les difficultés de voyage à l’extérieur liées à la pandémie Covid-19, il n’est pas surprenant que les Cambodgiens aient choisi de passer leurs weekends et vacances à l’intérieur du pays, avec à l'évidence une préférence toute particulière pour les destinations côtières. Les stations balnéaires cambodgiennes ont accueilli au total 1,1 million de touristes intérieurs et seule Preah Sihanouk a accueilli « seulement » 266 917 touristes domestiques pendant cette période de janvier à mai 2020.

Le charme de Kep

Selon E.P un guide touristique de la région de Kep, la petite ville au charme tropézien est littéralement envahie de touristes chaque weekend.

« De nombreux touristes cambodgiens mais aussi des expatriés se rendent de plus en plus à Kep, cela permet à plusieurs hôtels et maisons d’hôtes d’affronter la crise et de fonctionner relativement correctement »

Vrai, dès le samedi matin, de longues rangées de voitures se pressent le long de la plage principale ou à proximité du fameux marché aux crabes. Si les hôtels ne sont pas encore totalement bondés, le taux d’occupation reste honorable pour la saison. Et, en soirée, les restaurants du bord de mer continuent de faire recette le weekend comme aux bons vieux jours de pleine saison. Au marché aux crabes, l’affluence est moins régulière qu’aux beaux jours. Une marchande de souvenirs du marché confie :

« À l’annonce de la pandémie, il y a eu un coup de frein, nous n’approvisionnons que quelques restaurants et colporteurs. Depuis plusieurs semaines, cela va beaucoup mieux, le temps est favorable et beaucoup de gens de Phnom Penh viennent passer le weekend, faire le plein de fruits de mer, passer du temps à la plage et acheter nos produits »
Le fameux marché aux crabes

Même constat chez certains hôteliers. Pour le gérant d’un motel de 30 chambres situé à proximité du débarcadère de Kep :

« Nous avons baissé nos prix, proposons un peu plus de produits comme des excursions et des visites organisées et certains d’entre nous en profitent pour effectuer des rénovations pour être en mesure d’accueillir plus de touristes pour les prochaines vacances »

A souligner également que, même si cela n’est pas encore parfait, la municipalité s’emploie à tenter de garder la ville propre. Au moins, la plage principale est nettoyée chaque matin, de nombreuses poubelles publiques ont été installées et multitude de panneaux indicateurs rappellent en permanence la nécessité de ne pas jeter ses déchets sur la voie publique.

Kep au petit matin

Île aux lapins

Sur l’île aux lapins, destination assez prisée pour son calme et sa proximité de Kep, les bateaux de touristes font des va-et-vient toute la matinée, le samedi comme le dimanche. L’île n’est pas encore submergée de visiteurs et reste un endroit privilégié pour les amoureux du calme et du charme tropical. Pour T.H, une touriste locale qui se rendait pour la première fois sur cette île :

« C’est un endroit superbe que je découvre. On y trouve tout l’attrait d’une destination tropicale et on y mange bien sûr beaucoup de spécialités locales à base de fruits de mer et de poisson, j’adore. Toutefois, il y fait un peu chaud et l’autre côté de l’île aurait besoin d’un bon coup de nettoyage ».

T. H est responsable du personnel dans une grande entreprise de Phnom Penh et indique que l’attrait de la destination côtière et la baisse des prix l’ont incitée à organiser chaque mois des voyages d’entreprise dans la région. Elle explique :

« Nous organisons nos loisirs d’entreprise en dehors de Phnom Penh. Le stress s’évacue très bien dans un endroit comme Kep, les prix sont tout-à-fait intéressant et nos cadres et employés peuvent emmener leurs familles. C’est pourquoi nous avons privilégié une destination côtière. »

Île aux lapins

De plus, en un weekend, il est possible de faire une pause à Kampot, une excursion dans la mangrove de Trampaing Sangke, de se poser à Kep et de passer une journée sur une île, et tout cela pour environ 120 $ par personne trajet compris, conclut TH.

Pour plus de photographies sur cet endroit, cliquer ici...

Kampot

S’il existe moins de plages qu’à Kep, la ville de Kampot offre toutefois une large gamme de divertissements. Plusieurs centres nautiques et de loisirs ou il est également possible de se restaurer accueillent pléthore de visiteurs depuis quelques semaines.

Sur la rivière Doung Te

Au centre de loisirs situé sur la rivière Doung Te, pédalos, kayaks, et toboggans ne désemplissent pas durant le weekend. Beaucoup de touristes se rendant sur Kep effectuent une halte déjeuner dans cet endroit afin de se reposer des quelques heures de voiture et permettre aux enfants de jouer dans la rivière.

L’ambiance est très cambodgienne, beaucoup de musique un peu trop forte, des kayaks qui se cognent parfois, mais la bonne humeur règne en maître. L’endroit n’est pas jonché de plastique id de déchets, des maîtres-nageurs sauveteurs surveillent en permanence la rivière et ses rives. L’accueil est tout-à-fait sympathique, les prix sont restés corrects donc aucune raison de s’en priver.

L’un des gérants confie :

« Ce type de loisirs s’est largement développé, cela permet de proposer un peu plus d’animations dans cette ville côtière. Depuis plusieurs semaines, nous faisons le plein chaque weekend et je pense que cela va aller en s’améliorant »

Pour plus de photographies sur cet endroit, cliquer ici...

Pour promouvoir le tourisme intérieur, trois communautés de Kampot et une agence de voyages locale ont signé un protocole d’accord (MoU) pour inciter les vacanciers à découvrir les attraits de leur province avec un forfait spécial. Le protocole d’accord a été signé par Om Pharin, président et directeur général de Charming Cambodia Travel & Tours, avec des représentants de la ferme poivrière La Plantation, de la communauté touristique de Trapaing Sangke et de la Natural Salt Production Association de la province de Kampot.

Trapaing Sangke

En plus des loisirs nautiques, Kampot comporte plusieurs destinations touristiques susceptibles d’attirer les locaux. Parmi elles : ses fermes de sel et de poivre, ses temples, les sanctuaires d’oiseaux, la grotte de Kampong Trach, le patrimoine de Kampot avec son musée, sa vieille ville, son marché nocturne et sa rue gastronomique ; la rivière Prek Toek Chhou et le Parc national de Bokor.

Mangrove de Trapaing Sangke

Pour plus de photographies sur cet endroit, cliquer ici...

Au cours des six premiers mois de 2020, Kampot a accueilli 838 000 touristes locaux et internationaux alors qu’il y en avait 1 090 000 au cours des six premiers mois de 2019.

Sihanoukville

Sur la destination côtière, qui a fait couler beaucoup d’entre et qu’on pourrait qualifier de « destination en transition », seuls les endroits épargnés par le récent boom de la construction semblent obtenir les faveurs des touristes locaux. Ainsi, du côté d’Indépendance Beach, l’hôtel éponyme propose des séjours à tarifs avantageux et insiste sur la communication à destination des locaux.

L’Independence Hotel à Sihanoukville

Le Directeur général de L’Independence Hotel, M. Eap Boun Kea a déclaré à la presse locale :

« L’Independence Hotel a une longue et riche histoire. Nous sommes très fiers de cet hôtel art déco emblématique et de son emplacement péninsulaire inestimable sur la magnifique côte cambodgienne. Avec des chambres d’un bon rapport qualité-prix, il y en a pour tous les vacanciers »

Situé sur 35 hectares de verdure intacte et proposant une piscine à débordement de 45 mètres avec vue sur l’océan, le spa Jouvence et des jacuzzis, l’Independence Hotel est l’endroit idéal pour un weekend de luxe et de volupté. Et c’est le moment idéal pour le faire. Les clients peuvent séjourner trois nuits en n’en payant que deux, et ceux qui restent plus de sept nuits bénéficieront d’une réduction de 30 à 50 %.

Pour plus de photographies sur cet endroit, cliquer ici...

Les Iles

Dans le même esprit, des établissements plutôt orientés vers des séjours luxueux proposent des tarifs avantageux et tentent d’attirer la clientèle locale. Certains ont même considérablement étendu le choix d’activités ludiques autres que la baignade à leurs visiteurs. Ainsi le Royal Sands Koh Rong Resort propose, en plus d’une plage de sable blanc absolument paradisiaque, des activités de trekking, kayak et randonnée en bicyclette. Des réductions de plus de 30 % sont accordées pour les prochaines vacances du Nouvel An.

Pour plus de photographies sur cet endroit, cliquer ici...

Pour les activités, cliquer ici...

Plongée au Royal Sands Koh Rong Resort

Au cours des cinq premiers mois de 2020, le nombre de touristes étrangers arrivant dans le Royaume a diminué de 59 %. En 2019, le Cambodge avait accueilli 6,2 millions de touristes étrangers et 11 millions de touristes intérieurs, une catégorie sur laquelle il faudra probablement largement compter dans les mois qui viennent même s'il n'est pas certain que cela suffise au retablissement complet de l'activité.

Dans la savane de Koh Rong

Efforts supplémentaires

Dans l’optique de stimuler l’activité touristique, le ministère du Tourisme, en sus des incitations fiscales, a lancé une application mobile gratuite qui permet aux touristes d’accéder rapidement aux informations sur le Cambodge. Appelée « Kingdom of Wonder », l’application a été présentée au public la semaine dernière au Sokha Siem Reap Resort and Convention Center. L’événement, qui comprenait également le séminaire « Promotion des destinations touristiques au Cambodge par le biais du système numérique », était présidé par le ministre du Tourisme S.E. Dr Tourisme et réunissait des fonctionnaires du ministère et des représentants du secteur privé.

L’application met à la portée des utilisateurs toutes les informations sur le Cambodge dont ils ont besoin pour préparer leur visite : l’histoire, la langue, le climat, la religion et la population. L’application comprend également une section d’actualités ainsi que des informations sur les principales destinations touristiques, les événements et festivals nationaux, l’hébergement, les restaurants, les options de transport, le change, les ambassades et les vols. Selon le ministère, l’application élimine les tracas de la navigation sur différents sites Web pour obtenir toutes les informations utiles pour voyager à travers le Cambodge. Elle est disponible pour les environnements Android et iOS.

Texte et photographies par Christophe Gargiulo

Photographies additionnelles : Royal Sands Koh Rong Resort

Banniere Cambodge Mag.jpg
KHEMA

La Poste, Pasteur et Angkor

Démarrez la journée du bon pied grâce au désormais iconique petit-déjeuner à volonté de Khéma.

Viennoiseries, œufs, pancakes, boissons chaudes et bien plus encore pour $14 seulement par personne.

Du lundi au vendredi de 6:30 à 11:00, et jusqu’à 15:00 le week-end.

MALIS

Phnom Penh et Siem Reap

Savourez un petit-déjeuner cambodgien typique dans la quiétude des restaurants Malis. Sélection de soupes, nouilles et autres plats et boissons typiques à volonté pour seulement $8. 

 

Offre valable à Malis Phnom Penh et Malis Siem Reap, tous les jours de 6h00 à 10h00.

1V7A0274.jpg
TOPAZ

Phnom Penh

Tradition et gastronomie françaises au cœur de Phnom Penh. 

Découvrez notre déjeuner d’affaires à partir de $19++, verre de vin compris, tous les jours de 11h30 à 14h.

Prix en dollars US soumis à des frais de couvert de 7% et à une taxe gouvernementale de 10%

S'INSCRIRE PAR E-MAIL

  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône