Tourisme : Le Cambodge envisage de certifier officiellement les aliments halal

Le gouvernement envisage de publier un projet de sous-décret sur la certification des aliments halal pour attirer les touristes et les investisseurs musulmans. Cité par la presse locale, le ministre du Commerce, Pan Sorasak a déclaré que son ministère était sur le point de finaliser un sous-décret, qui sera ensuite présenté au Conseil des ministres pour approbation. Le sous-décret de certification des aliments halal était à l’étude depuis un certain temps, selon Sos Mou Sine, vice-président de la Fondation du Développement Musulman au Cambodge : ”…Il est important de certifier ces aliments, selon les principes de la loi islamique…”, a-t-il précisé.


Selon le ministère de la statistique et de l’information et le Département de Tourisme, le nombre de touristes en provenance du Moyen-Orient a atteint 7.144 au cours des quatre premiers mois de cette année, en hausse de 24,5% par rapport aux 5.738 visites au cours de la même période l’an dernier. Bien que minime, par rapport à d’autres marchés, le flux de touristes en provenance du Moyen-Orient pourrait croître considérablement au cours des années, avec l’introduction de nouveaux vols directs vers Phnom Penh. Il n’y a actuellement pas assez de vols directs et, le manque de nourriture halal est aussi un inconvénient.


Basée Actuellement à Doa, seul Qatar Airways, propose des vols directs vers le Cambodge. Le Secrétaire d’Etat et porte-parole de l’aviation civile, Sinn Chan Sereyvutha, a rappelé que le Cambodge avait récemment conclu des accords aériens avec la Turquie et Dubaï. Selon les conclusions du ” Global Musulman Index Voyage (GMTI) ”, le marché mondial du voyage musulman valait 150 milliards de dollars US en 2015 et devrait croître à 220 milliards d’ici 2020.



APAC_FR_807X123_SERIES.gif

S'abonner à Cambodgemag

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône