Tourisme & Destination: Escapades idéales loin de la foule pour le Nouvel An khmer

Pour tous ceux qui ont besoin d’une pause, pour se déstresser, The Post et Cambodge Mag vous présentent trois sites qui constituent une escapade idéale pour ceux qui souhaitent se rafraîchir et « garder une distance sociale ».

La cascade de Phnom Tbeng se trouve à 600 m de la montagne Tbeng Meanchey et à environ 35 km de la ville de Preah Vihear. Photo Yousos Apdoulrashim
La cascade de Phnom Tbeng se trouve à 600 m de la montagne Tbeng Meanchey et à environ 35 km de la ville de Preah Vihear. Photo Yousos Apdoulrashim

Randonnée de trois heures vers la cascade d’Oryas à Ratanakiri

La cascade d’Oryas est située dans le village de Lam Av, dans la commune de Koh Pang, district de Veun Sai, province de Ratanakkiri. Parfaitement isolée, intacte et inexplorée, elle possède des chutes d’eau qui tombent en cascade de 40 m dans la rivière Sesan.

Chab Vael, 27 ans, originaire de la minorité ethnique Kachak, est un guide local du village. Il emmène les touristes en bateau pendant une heure pour s’aventurer le long de la rivière Sesan, en accostant à la commune de Koh Peak.

La cascade d’Oryas est isolée, intacte et quasi-inexplorée. Photo Yousos Apdoulrashim
La cascade d’Oryas est isolée, intacte et quasi-inexplorée. Photo Yousos Apdoulrashim

En débarquant, les touristes sont accueillis par les populations autochtones et les rizières du village de Tumpoun de Koh Peak. Ils entreprennent ensuite une randonnée de trois heures dans la forêt de la commune voisine de Koh Pang avant d’apercevoir la cascade d’Oryas.

Sur le chemin de la forêt, les randonneurs passent une heure à marcher dans le village de Tumpoun. Vael s’assure qu’ils ont la possibilité de s’imprégner du paysage et d’observer le mode de vie des habitants.

Après deux heures de marche dans la forêt, les visiteurs entendent le faible bruit de la chute d’eau. Puis une énorme cabane en bois apparaît. Les visiteurs peuvent se détendre et prendre un repas avant de se rendre aux chutes du village Lam Av de Koh Pang.

Les voyageurs peuvent se rendre directement au quai du village de Kachak en contactant Vael au 097 829 2413 ou par l’intermédiaire de Green Jungle Trekking Tours-Cambodge qui organise le voyage vers l’attraction au 088 454 6466.

Trekking de deux heures vers la cascade de Stung Ta Sok à Pursat

La cascade de Stung Ta Sok se trouve entre la réserve naturelle de Phnom Samkoh et les montagnes des Cardamomes. Là encore, les visiteurs doivent effectuer un trek de deux heures pour atteindre cette zone naturelle inexploitée.

Boire dans les vignes de la cascade de Stung Ta Sok
Boire dans les « vignes » de la cascade de Stung Ta Sok

Le guide local Korng Noy est prêt à faire vivre aux visiteurs une expérience unique. Détendez-vous, pique-niquez et nagez dans de l’eau bien froide pour refaire le plein d’énergie après votre randonnée de deux heures.

Les visiteurs, qui doivent utiliser leur propre véhicule pour éviter les taxis partagés, peuvent se garer chez Seng Meng Kry. Après un arrêt pour se rafraîchir à environ 30 km du centre communautaire d’Osoam, les visiteurs repartent à pied vers la cascade de Chhay Broy, haute de 50 m, qui n’est qu’à 10 minutes de marche le long d’un ruisseau dans la jungle.

Le sentier étant compliqué, les visiteurs doivent de préférence engager un guide local, sinon ils risquent de se perdre. Il est aussi proposé aux visiteurs de boire du vin artisanal que Noy est expert à préparer.

Profitez de la brise fraîche qui souffle du nord lorsque vous atteignez la cascade de Stung Ta Sok. Haute de 10 m, elle se jette dans une immense piscine aux eaux claires, dans laquelle les visiteurs épuisés peuvent se baigner avant de prendre un somptueux déjeuner.

Le trekking entre la cascade de Chhay Broy et celle de Stung Ta Sok dure entre 90 minutes et deux heures. Le trek commence près du village de Chhay Louk, dans le district de Veal Veng, dans la province de Pursat.

Pour plus d’informations, contactez le guide local, M. Korng Noy, au numéro 081 667 407.

Une randonnée de deux heures pour admirer la superbe cascade de Phnom Tbeng

Et enfin, nous avons la cascade de Phnom Tbeng. Elle se trouve à 600 m au-dessus de la montagne Tbeng Meanchey et à environ 35 kilomètres de la ville de Preah Vihear. Les visiteurs passent devant Phnom Tbeng au pied des 1 345 marches menant à la montagne et à la pagode Dombouk Khmao après environ un kilomètre.

La chute d’eau de Phnom Tbeng se trouve à 600 m au-dessus de la montagne Tbeng Meanchey et à environ 35 km de la ville de Preah Vihear
La chute d’eau de Phnom Tbeng se trouve à 600 m au-dessus de la montagne Tbeng Meanchey et à environ 35 km de la ville de Preah Vihear

La cascade d’eau claire sur fond de végétation verte recouvrant les parois de la falaise en fait l’endroit idéal pour les amateurs de belles photos.

Khek Thuon, qui peut être engagé pour porter les bagages des touristes jusqu’au sommet de la montagne, explique que la plupart des gens ne peuvent pas porter de lourdes charges en montant la montagne, « alors ils m’engagent pour le faire à leur place, surtout que certaines parties de l’escalier sont très raides ».

« Du pied de la montagne au sommet, il faut monter les 1 092 marches, avec trois arrêts en cours de route pour visiter. Une fois au sommet, il y a encore 253 marches pour atteindre la pagode Tbeng, ou Dombouk Khmao », explique Thuon, qui facture ses services 30 000 riels.

Cascade de Phnom Tbeng
Cascade de Phnom Tbeng

À environ 280 km de Phnom Penh, la cascade de Phnom Tbeng est accessible en empruntant la route nationale 6, avant de tourner vers le nord sur la route nationale 62 dans la commune de Trapaing Russey, dans la province de Kampong Thom.

Lorsque vous arrivez au pied de la montagne, des guides locaux vous accueillent et vous proposent de porter vos bagages au sommet de la montagne. Le service coûte entre 30 000 riels (7,5 $) et 50 000 riels (12,5 $).

Raksmey Hong avec notre partenaire The Phnom Penh Post

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône