Tourisme : Débuts difficiles pour le programme de cofinancement de la relance du secteur

Un total de 19 entreprises liées au tourisme ont reçu l’approbation pour des prêts dans le cadre du programme de cofinancement de la relance du tourisme de 150 millions de dollars.

Hotel à Sihanoukville. Photo CG
Hôtel à Sihanoukville. Photo CG

Cependant, de nombreuses entreprises liées au tourisme demandent aux banques commerciales participantes d’assouplir leurs conditions de prêt dans le cadre de ce programme.

Le dit programme a été lancé le 17 mai pour fournir une bouée de sauvetage aux entreprises impliquées dans le tourisme et qui sont considérées comme ayant été fortement touchées par la crise Covid-19.

Il est actuellement mis en œuvre avec le soutien de 19 institutions financières participantes. Les règles et procédures de prêt du programme ont été officiellement établies le 1er juillet 2022, donnant ainsi le feu vert aux demandes de prêt.

Le dispositif est financé par un fonds de contrepartie entre le gouvernement et les institutions financières, 75 millions de dollars du budget national devant être déboursés sous la forme de prêts émis par la SME Bank, et les 75 autres millions de dollars en prêts accordés par l’intermédiaire des institutions financières, qui comprennent des banques commerciales et des établissements de microfinance.

Les principales caractéristiques du programme comprennent un taux d’intérêt maximal de 6,5 % par an, un délai de grâce de 16 mois pour le remboursement du principal, une durée de prêt pouvant aller jusqu’à sept ans, un montant de prêt pouvant atteindre 400 000 dollars et la possibilité de recevoir les fonds en riel ou en dollars américains, selon une lettre de notification du 1er juillet adressée aux organismes du tourisme et aux propriétaires d’entreprises au Cambodge.

Le PDG de la SME Bank, Lim Aun, a déclaré à nos partenaires du Post que 21 propriétaires d’entreprises ont demandé des prêts du 1er au 19 juillet, mais que seuls 19 d’entre eux ont été approuvés pour l’équivalent de 3,9 millions de dollars. Les deux autres ont été rejetés au motif que l’objet des prêts ne correspondait pas aux objectifs du programme :

« Les prêts accordés dans le cadre du programme de relance sont destinés à la reprise des activités commerciales, à l’expansion ou à la diversification des services touristiques, afin d’être prêts à accueillir les touristes nationaux et internationaux », explique M. Aun ajoutant que ces propositions ont mises en place en tenant compte du fait que l’état actuel du tourisme a valu au secteur la classification de « risque élevé », mais il a reconnu que les banques ne s’écarteraient pas facilement des pratiques standard pour l’approbation des prêts.

« Nous avons conseillé aux banques partenaires de SME Bank de trouver un terrain d’entente en ce qui concerne le processus d’approbation des crédits pour les clients. Cependant, elles continuent d’adhérer aux politiques internes qui poussent à l’obtention de prêts de meilleure qualité, étant donné que les partenaires ont également mis de côté un fonds de contrepartie de 75 millions de dollars pour le plan de financement de 150 millions de dollars », explique-t-il.

Néanmoins, la SME Bank est désireuse d’entendre les opinions et questions des professionnels du tourisme, pour en discuter avec le ministère de l’Économie et des Finances et les partenaires financiers et espérer faciliter l’obtention par les propriétaires et les opérateurs des fonds dont ils ont besoin pour restaurer leurs entreprises en difficulté.

 

Selon le ministère du Tourisme, les 19 partenaires financiers actuels sont : Chip Mong Commercial Bank Plc, Hattha Bank Plc, ACLEDA Bank Plc, Advanced Bank of Asia Ltd (ABA), Sathapana Bank Plc, Cambodia Post Bank Plc (CP Bank), Wing Bank (Cambodia) Plc, Prince Bank Plc, Canadia Bank Plc, Phillip Bank Plc, Asia-Pacific Development Bank Plc (APD Bank), Phnom Penh Commercial Bank Plc, CIMB Bank Plc, Saigon Thuong Tin Bank (Cambodia) Plc (Sacombank Cambodia), RHB Bank (Cambodia) Plc, Foreign Trade Bank of Cambodia (FTB), LOLC (Cambodia) Plc, Prasac Microfinance Institution Plc et CAMMA Microfinance Ltd.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône