Syndrome respiratoire du Moyen-Orient : Le Cambodge en alerte

Mâm Bunheng, ministre de la Santé, a déclaré qu’il n’y avait aucun cas confirmé de syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS) au Cambodge, mais que la vigilance devrait être renforcée. Même si le Cambodge n’a trouvé aucun cas de MERS, le ministre a déclaré porter une attention toute particulière à la prévention de cette maladie. “Nous avons envoyé nos officiels mobiles de santé à l’aéroport international de Phnom Penh, à l’aéroport international de Siem Reap, à la porte-frontière internationale de Poïpet dans la province de Banteay Meanchey (limitrophe de la Thaïlande), et à la porte-frontière internationale de Bavet dans la province de Svay Rieng (limitrophe du Vietnam)”, a fait savoir Mâm Bunheng, ajoutant que des formulaires de déclaration de santé sont également distribués à tous les passagers. A noter que le syndrome respiratoire du Moyen-Orient est une maladie virale des voies respiratoires causée par un nouveau coronavirus (MERS-CoV) qui a été identifiée pour la première fois en Arabie saoudite en 2012. Les Coronavirus sont une famille de virus qui peuvent causer des maladies allant du simple rhume au syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS).

Par C. Nika / AKP Phnom Penh, juin 2015 –


A propos du MERS

Le coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV pour Middle East respiratory syndrome coronavirus, anciennement NCoV pour novel coronavirus) est le nom d’un variant de coronavirus hautement pathogène provoquant un symptôme de pneumonie aiguë. Les symptômes de l’infection peuvent être l’insuffisance rénale aiguë et une pneumonie aiguë sévère, qui aboutissent souvent à une issue fatale. Chez les humains, le virus a un fort tropisme pour les cellules épithéliales bronchiques non ciliées, et il a été montré qu’il échappe facilement aux réponses du système immunitaire inné et perturbe la production d’interféron (IFN) dans ces cellules. Ce virus présente certaines caractéristiques pouvant le faire classer parmi les causes de maladies émergentes éventuellement susceptibles d’évoluer en pandémie. L’OMS et de nombreux spécialistes l’ont donc rapidement ciblé dans leur veille écoépidémiologique.

Banniere Cambodge Mag.jpg
KHEMA

La Poste et Pasteur

La qualité et la générosité Khéma sur place ou à la maison grâce aux services de Meal Temple Cambodia, NHAM24 et Grocery Delivery20% de remise

MALIS

Phnom Penh

La cuisine cambodgienne sur place ou à la maison. 20% de remise sur les plats à emporter. Passez votre commande dès maintenant au 015 814 888

1V7A0428.jpg
TOPAZ

Phnom Penh

Gastronomie fine sur place ou à la maison. 20% de remise accordés sur l'ensemble des plats à emporter. Passez votre  commande dès au 081 333 279

S'INSCRIRE PAR E-MAIL

  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône