Sommet ASEAN : Le Cambodge et l'ONU envisagent de renforcer leur coopération

Selon un communiqué de presse du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, la coopération entre le Cambodge et l’ONU a été discutée lors d'une rencontre entre le Premier ministre Hun Sen et António Guterres, Secrétaire général de l’ONU, le 13 novembre, en marge des sommets de l’ASEAN.

 António Guterres, Secrétaire général de l’ONU et le Premier ministre Hun Sen
António Guterres, Secrétaire général de l’ONU et le Premier ministre Hun Sen

Le Secrétaire général Guterres a félicité le Premier ministre cambodgien pour avoir accueilli avec succès les sommets de l’ASEAN et les événements annexes. Durant la rencontre le PM a souligné les trois modèles de coopération réussie entre le Cambodge et l’ONU : le Tribunal des Khmers rouges, les opérations de maintien de la paix de l’ONU (UNPKO) et la réunion annuelle avec les agences de l’ONU au Cambodge, en insistant sur sa reprise dans un avenir proche après les perturbations liées à la pandémie. Il a également remercié les Nations unies pour leur coopération et leur assistance continues au développement socio-économique du Cambodge, en particulier pour la fourniture de vaccins et d’équipements médicaux par l’intermédiaire du centre COVAX, contribuant ainsi au succès de la campagne de vaccination du gouvernement.

Le Premier ministre et le Secrétaire général ont aussi discuté de la coopération entre le gouvernement cambodgien et les Nations unies en matière de lutte contre le changement climatique et de la coopération entre l’ASEAN et les Nations unies. Il a informé le Secrétaire général Guterres de la préparation par le pays de la tenue des élections générales en juillet prochain.

Le chef du gouvernement royal a également abordé la question du déminage, soulignant les activités humanitaires du Cambodge en partageant les expériences de déminage des mines terrestres et des munitions non explosées (UXO) sous les auspices des Nations Unies dans certains pays du monde. Il a informé le Secrétaire général des Nations Unies de la décision du gouvernement cambodgien, en collaboration avec le gouvernement japonais, d’envoyer des démineurs cambodgiens pour aider à former les démineurs ukrainiens en Pologne. Il a ensuite demandé au Secrétaire général d'accroître l’assistance de l’ONU en matière de déminage afin d’aider le Royaume à atteindre son objectif « Un Cambodge sans mines d’ici 2025 ». Il a aussi suggéré d’inclure le déminage dans les Objectifs de développement durable de l’ONU. Le Secrétaire général des Nations Unies a apprécié l’attention portée par S.E. Hun Sen au déminage et l’a assuré de prendre sérieusement en considération sa demande.

Lors de l’échange de vues sur les questions régionales et internationales, le Premier ministre Samdech Techo a aussi insisté sur la position du Cambodge contre la menace d’utilisation d’armes nucléaires et a plaidé pour le respect de la Charte des Nations unies et des lois internationales.

AKP

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône