top of page
Ancre 1

Sommet ASEAN-Cambodge : Kith Meng « les entreprises régionales doivent explorer leur potentiel »

Le président de la Chambre de commerce du Cambodge (CCC), Kith Meng, a exhorté la communauté des affaires de la région du Mékong à tirer parti de l'important potentiel d’affaires et d’investissement du Cambodge, ainsi que de sa multitude d’accords de libre-échange.

Le Sommet des affaires ASEAN-Cambodge s'est tenu à Phnom Penh le 28 septembre. CCC
Le Sommet des affaires ASEAN-Cambodge s'est tenu à Phnom Penh le 28 septembre. Photo CCC

S’exprimant lors du sommet commercial ASEAN-Cambodge le 28 septembre à Phnom Penh, Kith Meng a déclaré que la région du Mékong comptait plus de 200 millions d’habitants et présentait un fort potentiel de croissance. Les pays de la région partagent une culture similaire, jouissent d’une forte amitié et d’une grande coopération, tout en bénéficiant d’avantages en termes de ressources et de structure industrielle.

« En tant que président de la CCC, je suis très heureux de travailler avec toutes les communautés d’affaires pour améliorer l’environnement des affaires. Je voudrais faire savoir aux hommes d’affaires de l’UE, de l’ANASE et des pays du Mékong que le gouvernement cambodgien est favorable aux entreprises et qu’il est toujours à l’écoute des préoccupations soulevées par le secteur privé. Au Cambodge, nous avons le Forum gouvernement-secteur privé (G-PSF), qui est classé numéro un dans le monde en tant que plateforme efficace pour le développement consultatif du secteur privé », a-t-il déclaré.

Le forum annuel du 13 novembre sera présidé par le Premier ministre Hun Manet, a-t-il précisé, ajoutant que les décisions prises lors du forum sont contraignantes et équivalentes à celles approuvées lors de la réunion du Conseil des ministres. « Dans le cadre du mécanisme du G-PSF, nous avons vu les réformes et les réglementations changer en faveur d’un meilleur climat d’affaires et d’investissement. », a-t-il précisé.

Dans une interview accordée au Post le 23 juillet, le secrétaire d’État au ministère du Commerce, Penn Sovicheat, a indiqué que la baisse du volume des échanges entre le Cambodge et l’ASEAN était due à la diminution de la demande régionale et mondiale, principalement en raison de la guerre russo-ukrainienne.

« De notre point de vue, la guerre prolongée est le principal facteur qui limite la consommation des gens. Toute baisse de la demande mondiale a également un impact sur notre commerce régional », a-t-il déclaré, affirmant que les produits agricoles transformés et non transformés, les denrées alimentaires et les vêtements représentent la majeure partie du commerce du Cambodge avec la communauté de pays.

Selon le Département général des douanes et des accises du Cambodge. volume des marchandises échangées entre le Cambodge et les neuf États de l’ASEAN au premier semestre 2023 a atteint 7,1 milliards de dollars, en baisse de 17,2 % en glissement annuel.

Le bloc de l’Asie du Sud-Est représentait 30,1 % des 23,7 milliards de dollars de commerce international du Royaume pour la période de six mois. En comparaison, les chiffres étaient de près de 31,7 % et 27,2 milliards de dollars au premier semestre 2022.

Les données indiquent également que les échanges commerciaux du Cambodge vers les neuf pays au cours de la période se sont élevées à 2,5 milliards de dollars et 4,7 milliards de dollars, respectivement, en hausse de 36 % et en baisse de 31 % en glissement annuel.

Parallèlement, 74 projets d’investissement privé ont été approuvés par le gouvernement au deuxième trimestre 2023, reflétant une augmentation de 45,1 % par rapport à la même période en 2022, avec un investissement total en capital en hausse de 63,3 % à 760,2 millions de dollars, selon le ministère de l’Économie et des Finances.

Selon Kith Meng, cette augmentation est le résultat d’une hausse des investissements dans les secteurs de l’élevage, de l’alimentation, de la transformation du manioc et de la banane, du développement des îles, des centres touristiques et des projets de zones économiques spéciales.

May Kunmakara avec notre partenaire The Post

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page