Société : Cambodge et PNUD signent un accord sur la politique en faveur des personnes âgées

Le gouvernement royal du Cambodge et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) ont conclu un accord visant à renforcer les capacités institutionnelles et à mettre en route la politique nationale du Cambodge sur le vieillissement.

accord sur la politique en faveur des personnes âgées
Un accord sur la politique en faveur des personnes âgées. Photo David Dennis

L’accord a été signé hier matin par le ministre cambodgien des Affaires sociales, des anciens Combattants et de la Réhabilitation de la jeunesse, S.E. Vong Sauth, et M. Nick Beresford, représentant du PNUD pour le Cambodge.

Selon le communiqué du PNUD, l’accord, qui durera initialement deux ans, détaille plusieurs domaines de coopération pour soutenir la population vieillissante du Cambodge. Il s’agit notamment du développement de la phase II du plan d’action (2021-2025) en réponse à la politique nationale sur le vieillissement (2017-2030).

Le protocole d’accord prévoit également la collecte de données statistiques concrètes et l’étude des effets socio-économiques de l’extension des mesures de protection sociale. La possibilité d’étendre la gratuité des soins de santé aux citoyens âgés sera également étudiée.

Le protocole d’accord sera suivi de consultations techniques avec le ministère des Affaires sociales, des anciens Combattants et de la réhabilitation de la jeunesse (MoSVY) afin de soutenir la mise en œuvre de la politique de vieillissement du Cambodge dans les domaines de coopération convenus.

« Le Cambodge est un pays jeune, mais il ne le restera pas. Au milieu des années 2020, nous atteindrons un tournant où le nombre de personnes âgées à charge augmentera plus vite que le nombre de personnes en âge de travailler. Nous devons donc agir maintenant pour mettre en place des pensions de vieillesse et des systèmes de protection sociale qui apportent aux personnes âgées le soutien et la dignité qu’elles méritent », a commenté M. Nick Beresford.

« Le respect et le soin des personnes âgées font partie intégrante de la culture khmère. Dans cet esprit, garantir une qualité de vie élevée aux personnes âgées compte toujours parmi les priorités du gouvernement »

« S’appuyant sur la politique nationale sur le vieillissement, le gouvernement royal se réjouit de travailler avec le PNUD et d’autres partenaires pour promouvoir le bien-être des aînés du Cambodge et créer ainsi un système de protection sociale plus dynamique tout au long du cycle de vie de chaque individu, a déclaré S.E. le ministre Vong Sauth.

Si le Cambodge a actuellement la population la plus jeune d’Asie du Sud-Est, sa population vieillit également. En 2019, 8,9 % de la population était âgée de 60 ans et plus, ce qui représente une augmentation par rapport aux 5,25 % d’il y a deux décennies. Ce chiffre devrait passer à 21 % d’ici 2050. Ces tendances impliquent qu’au cours des prochaines décennies, une population en âge de travailler potentiellement en baisse devra soutenir une population âgée en expansion dans le pays.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône