top of page
Ancre 1

Sihanoukville : Sortir de l'impasse liée aux projets « bloqués »

Dix-huit entreprises privées, essentiellement des sociétés chinoises venant de la province de Guangzhou ont fait part au gouverneur de la province, S.E. Kouch Chamroeun, de leur souhait d'investir dans des projets de construction gelés dans la province de Sihanoukville.

Plusieurs centaines d'immeubles « fantômes » pourraient retrouver une nouvelle vie après la visite d'une délégation d'investisseurs chinois la semaine dernière dans la capitale côtière.

Le gouverneur adjoint de la province de Preah Sihanouk, Long Dimanche, s'est toujours voulu rassurant à propos de la situation économique et immobilière de la région malgré ce point noir concernant les constructions abandonnées. Le vice-gouverneur explique son optimisme en avançant que le plan directeur, préparé avec le soutien de l’Institut chinois d’urbanisme et de design de Shenzhen (UPDIS), permettra de faire de la province de Preah Sihanouk « une zone économique spéciale moderne et polyvalente ».

Les améliorations prévues dans le cadre de plan ambitionnent notamment de faire de Sihanoukville une « ville intelligente » grâce à l’utilisation de technologies modernes, une « région verte », et de créer un centre de commerce, de services et de logistique pour l’ASEAN afin de connecter les chaînes de production et d’approvisionnement du Cambodge à la région et au monde entier.

Selon M. Dimanche, Sihanoukville offrira ainsi de nouvelles opportunités aux investisseurs immobiliers, car sa population passera de 300 000 à un million d’habitants avec la mise en œuvre de ce plan directeur, qui devrait également faire de Sihanoukville « le centre financier du Cambodge ».

« Le plan directeur est élaboré pour le développement de la province. C’est aussi une opportunité pour le secteur de l’immobilier, surtout avec la croissance prévue de la population », affirme M. Dimanche sur ce point, arguant que la future demande de maisons, de centres commerciaux et de bureaux dans la ville côtière serait sans aucun doute significative.

Cette récente visite d'une délégation d'entreprises chinoises s'inscrit ainsi dans le cadre du « Programme spécial de promotion des investissements à Sihanoukville 2024 » récemment mis en œuvre par le gouvernement royal du Cambodge. Une volonté de développer la province et d'en finir avec les « bâtiments maudits ».

Selon une étude réalisée par le gouvernement en septembre 2023 dans la perspective de la création du programme spécial d’investissement, la province de Sihanoukville comptait 965 projets de construction au total, dont 1 069 bâtiments.
Sur ce total de construction, l’enquête a évalué un capital d’investissement total de 4 056 152 112 $.
Cependant, parmi ces projets, 341 projets, soit 364 bâtiments, ont été étiquetés comme des constructions gelées.
Plus de 29 projets, comprenant 53 bâtiments, sont considérés comme étant encore en construction.
Plus de 161 projets, comprenant 177 bâtiments, ont été enregistrés comme étant achevés, mais pas encore opérationnels.
Sur un total de 965 projets enregistrés, seuls 434 projets, dont 475 bâtiments, ont été confirmés comme étant entièrement achevés et opérationnels.

Le « Programme spécial de promotion des investissements à Sihanoukville 2024 » a été officiellement inauguré en janvier de cette année et comprend un certain nombre d'incitations qui ne se limitent pas aux constructions en souffrance, mais aussi à l'ensemble des investissements projetés en 2024.

Ces incitations s’étendent également à l’expansion de projets d’investissement ou d’activités commerciales existants, sous réserve de certains critères.

Ces incitations comprennent l’exonération de l’impôt sur le revenu et de l’impôt minimum pendant trois années supplémentaires après l’achat, l’exonération de 0 % de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) pour l’achèvement de la construction et de la rénovation des bâtiments inachevés, une exonération de cinq ans de la retenue à la source sur les baux immobiliers, une exonération de la taxe foncière et des sanctions administratives, l’exonération des frais de service public et des frais liés aux permis d’utilisation du sol pour la construction, des procédures simplifiées pour les demandes de permis liées aux travaux de construction, des concessions sur les frais d’inspection et les certifications liées à la construction et l’encouragement des mécanismes de résolution extrajudiciaire des litiges liés à l’investissement.

Le programme garantit également des procédures d’investissement pour les investisseurs de projets bloqués, comprenant toutes les demandes de licences, de certificats et de permis nécessaires. Dans le cadre de cette initiative, une assistance au marché immobilier de Sihanoukville pour les nouveaux investisseurs est également disponible, y compris des services de mise en relation avec des investisseurs et des prix de référence pour l’évaluation des biens immobiliers dans la ville.

Pour superviser la mise en œuvre de cette initiative, un groupe de travail spécial a été créé sous l’égide du ministère de l’Économie et des Finances pour servir de guichet unique aux nouveaux investisseurs à la recherche d’investissements immobiliers et d'activités commerciales à Sihanoukville.

Mots-clés :

Commenti


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page