Siem Reap : Réouverture des écoles reportée d’une semaine en raison du nombre élevé d’infections

Alors que la campagne de vaccination se poursuit dans tout le pays pour freiner la propagation de la maladie, les autorités provinciales de Siem Reap ont décidé de reporter la réouverture des écoles dans la ville éponyme et dans quatre districts en raison d’un pic de cas d’infections.

Des élèves dans une salle de classe lors d’un essai d’apprentissage en présentiel dans la ville de Siem Reap. Photo : Isa Rohany
Des élèves dans une salle de classe lors d’un essai d’apprentissage en présentiel dans la ville de Siem Reap. Photo : Isa Rohany

Lors d’une interview réalisée ce samedi, le gouverneur provincial, Tea Seiha, expliquait que la réouverture des écoles de la ville provinciale et de certains districts avait été retardée d’une semaine.

Attendre

Bien que le gouvernement cambodgien et le ministère de l’Éducation, de la Jeunesse et des Sports aient autorisé la réouverture des écoles, Tea Seiha explique que « les autorités provinciales doivent d’abord examiner la situation réelle dans leur région ».

« D’après notre évaluation, la situation dans la ville de Siem Reap ainsi que dans les districts de Puok, Kralanh, Prasat Bakong et Soutr Nikum ne s’est pas améliorée. Par conséquent, l’ouverture des écoles doit être reportée de sept jours supplémentaires »

Si la situation s’améliore après ce délai d’une semaine, les écoles de ces zones seront ouvertes pour l’apprentissage en présentiel, précise M. Seiha.

Quant aux écoles situées dans les zones rurales et dans les zones à faible risque de contamination de la province de Siem Reap, la réouverture peut se faire comme prévu, conclut-il.

Si le gouverneur n’a pas pu fournir de données précises quant au nombre d’écoles ayant demandé l’autorisation de rouvrir, il a indiqué que son administration avait informé les directeurs d’école de la province afin que tout soit prêt pour la réouverture, notamment la mise en place de mesures sanitaires dans les salles de classe.

Les autorités de nombreuses provinces et de Phnom Penh se sont préparées à la réouverture des écoles suite à la recommandation du Premier ministre Hun Sen concernant la réouverture progressive des écoles dans les zones considérées comme présentant un risque moindre de propagation du COVID-19. Les écoles doivent se conformer aux procédures opérationnelles standard fixées par le ministère de l’Éducation, notamment en n’autorisant pas plus de 15 élèves par classe.

À Phnom Penh, l’enseignement en présentiel pour toutes les écoles secondaires et les lycées pourrait reprendre le 15 septembre.

Le nombre de nouveaux cas reste élevé dans le pays

Alors que la campagne de vaccination se poursuit, le nombre de nouveaux cas reste élevé dans le pays. Au 12 septembre, un total de 11,42 millions de personnes, soit 71,44 % de la population totale, ont reçu leur première dose de vaccin COVID-19, tandis que 9,44 millions d’autres ont reçu deux doses.

Le 12 septembre, le ministère de la Santé a déclaré dans un communiqué de presse que 660 nouveaux cas de COVID-19 avaient été identifiés dans le pays. Parmi eux, 122 cas concernaient des patients venant de l’étranger. Entre-temps, 493 patients se sont complètement rétablis et sont sortis de l’hôpital, tandis que 12 patients ont succombé à la maladie. Ces derniers cas portent le nombre total de cas à 99 504 depuis le début de la pandémie au Cambodge, 93 904 patients s’étant rétablis. Le bilan des décès dus au COVID-19 s’élève à 2 024 personnes.

Isa Rohany avec l’aimable autorisation de Cambodianess

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône