Siem Reap : Kuon Tha, la petite vendeuse de Kralan (ក្រឡាន)

Les cinq jours du Nouvel An khmer ont permis à plusieurs petits commerçants et vendeurs de rue cambodgiens de reprendre un peu d’activité.

Kuon Tha, la petite vendeuse de Kralan

Éclaircie

Kuon Tha propose à la vente du Kralan, fameuse collation cambodgienne composée de de riz gluant cuit dans du lait de coco. Elle travaille sur la route nationale 6, à proximité du village de Khchas, district de Sot Nikum, dans la province de Siem Reap. Depuis la crise liée à la pandémie de Covid-19, Kuon Tha vend à peine 5 kilos par jour de son produit :

« Avec la pandémie, il y a beaucoup moins de déplacements et surtout bien peu de touristes qui se rendent à Siem Reap »

Toutefois, à l’occasion des vacances, la jeune femme a vu ses ventes quotidiennes grimper de 20 à 30 kilos. Mais, elle est consciente que c’est temporaire : « J’ai hâte que cette maladie disparaisse afin de voir davantage de visiteurs et que je puisse gagner ma vie normalement et nourrir ma famille »

Kralan

Le Kralan est un produit très populaire au Cambodge. Il est composé de riz gluant cuit dans du lait de coco, farci avec des pois noirs et cuit au charbon de bois. Les sections de bambou mesurent une trentaine de centimètres de long.

Pour préparer du Kralan, la première étape consiste à couper un morceau de bambou. Ensuite, il faut nettoyer la surface extérieure du bambou et la sécher. La deuxième étape consiste à nettoyer le riz avec de l’eau jusqu’à ce que l’eau devienne claire. Après il faut sécher et mélanger le riz avec les haricots noirs. Pour la troisième étape, on mélangera le lait de coco, le sucre et le sel. On versera ensuite le riz préparé dans les sections de bambou, puis le mélange de noix de coco sur le riz. Puis, il faudra organiser les sections de bambous en rangées et disposer un tronc de bananier pour les couvrir. La dernière étape consistera à rôtir les sections de bambou pendant 30 à 45 minutes.

Cuisson du Kralan

Le Kralan est apprécié et largement consommé, car il s’agit d’un aliment riche, presque un repas complet. Selon la tradition, les guerriers khmers de l’époque angkorienne emmenaient le Kralan durant leurs patrouilles. Pouvant se conserver plusieurs jours, c’était aussi un aliment idéal pour les longues expéditions à travers l’ancien empire khmer.

Kralan, un aliment riche

Les Kralans sont vendues par les Cambodgiens sur les routes nationales partout dans le royaume. À Siem Reap, ceux qui voyagent sur la RN 6 vers la commune de Khchas croiseront de nombreux vendeurs des deux côtés de la route et leur kralan remporte un certain succès.

Les meilleurs Kralans

Le Kralan de Kuon Tha est d’excellente qualité, car vendu pratiquement juste après la cuisson. Néanmoins, certains amateurs de Kralan ne jurent que par celui de Battambang tandis que d’autres préfèrent le riz gluant de Kratié. Les connaisseurs expliquent qu’il est essentiel d’avoir du bon riz pour préparer un délicieux kralan. Ainsi, les vendeurs de Battambang auraient l’avantage de disposer d’un riz de qualité supérieure. En voyageant de Siem Reap vers le Banteay Meanchey, et avant d’atteindre la ville de Battambang, il est possible de déguster un succulent Kralan à Phnom Toch et Phnom Thom.

Vendeuse de Kralan

Ailleurs

Au Cambodge, le Kralan est fréquemment préparé et consommé durant les Nouvel An chinois et khmer. Au Myanmar, connu sous le nom de paung din c’est un petit-déjeuner courant. En Thaïlande, le Khao lam utilise du riz gluant avec des haricots rouges, du sucre, de la noix de coco râpée et du lait de coco rôti. Il peut être cuisiné avec des variétés de riz gluant blanc ou violet foncé (khao niao dam).

Par Khuth Sao — AKP SR & C. Gargiulo

Cambodge_Mag_807x123_FR.jpg
KHEMA

La Poste, Pasteur et Angkor

Démarrez la journée du bon pied grâce au désormais iconique petit-déjeuner à volonté de Khéma. Viennoiseries, œufs, pancakes, boissons chaudes et bien plus encore pour $14 seulement par personne.

Du lundi au vendredi de 6:30 à 11:00, et jusqu’à 15:00 le week-end.

MALIS

Phnom Penh et Siem Reap

Savourez un petit-déjeuner cambodgien typique dans la quiétude des restaurants Malis de Phnom Penh et Siem Reap. Sélection de soupes, nouilles et autres plats et boissons typiques à partir de 3$. Tous les jours de 6h00 à 10h30.

1V7A0274.jpg
TOPAZ

Phnom Penh

Tradition et gastronomie françaises au cœur de Phnom Penh. Découvrez notre déjeuner d’affaires à partir de $19++, verre de vin compris, tous les jours de 11h30 à 14h.

Prix en dollars US soumis à des frais de couvert de 7% et à une taxe gouvernementale de 10%

S'abonner à Cambodgemag

  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône