top of page
Ancre 1

Siem Reap : Initiative en faveur de l'écotourisme dans le parc national de Jayavarman-Norodom Phnom Kulen

Le ministère de l’Environnement, en collaboration avec des partenaires de développement, vient d’annoncer une initiative en faveur de l’écotourisme dans le parc national de Jayavarman-Norodom Phnom Kulen, dans la province de Siem Reap.

Parc national de Jayavarman-Norodom Phnom Kulen. Photo CG
Parc national de Jayavarman-Norodom Phnom Kulen. Photo CG

L’objectif de cette initiative est d’améliorer la gestion des zones protégées et de promouvoir les possibilités d’écotourisme. Le Cambodia Sustainable Landscape and Ecotourism Project (CSLEP), un partenariat entre le ministère de l’Environnement, celui du développement rural et la Banque mondiale, soutient ces initiatives.

Le CSLEP vise ainsi à améliorer la gestion des zones protégées et à promouvoir l’écotourisme et les chaînes de valeur des produits forestiers non ligneux (PFNL) dans des zones spécifiques du paysage des monts Cardamome-Tonle Sap (CMTS).

Le CSLEP encourage également les investissements du secteur privé dans l’écotourisme en « créant un environnement propice au travail coopératif, en facilitant le développement de l’écotourisme par le secteur privé et en identifiant les opportunités de partenariat public-privé (PPP) ».

En outre, le CSLEP a aménagé deux postes de gardes forestiers à l’intérieur du parc national. Le premier poste, situé à proximité de la zone des orchidées (Kesor Kol), a été inauguré en août de l’année précédente. La deuxième station est actuellement en construction et devrait être achevée au cours du premier trimestre 2024.

En outre, le CSLEP supervise la collecte de données sur la biodiversité et les aspects socio-économiques, qui devrait être achevée d’ici la fin de l’année. Ces données seront utilisées pour créer des zones de gestion et des plans de gestion des parcs nationaux.

Des programmes sont aussi en cours pour mettre en place un système de visites du parc, des infrastructures et des installations touristiques. Sept panneaux de signalisation pour les postes de gardes forestiers sont également en cours de préparation.

Très prisées par les touristes, les cascades de Kulen. Photo CG
Très prisées par les touristes, les cascades de Kulen. Photo CG

En outre, le CSLEP a fourni des équipements essentiels au département provincial de l’environnement, notamment 10 motos, un bateau de patrouille, deux ordinateurs, cinq appareils GPS, trois tablettes, un drone et d’autres outils nécessaires.

Lors d’une visite de la presse dans la zone protégée, Sun Kong, le directeur du département provincial de l’environnement a expliqué la mise en œuvre de la phase 1 de la stratégie pentagonale et de la « stratégie circulaire sur l’environnement 2023-2028 ».

M. Kong a insisté sur la volonté du ministère de protéger la présence des communautés locales qui habitent la zone protégée depuis des générations. Des efforts sont actuellement déployés pour décourager l’empiètement sur les terres forestières et la chasse aux animaux sauvages.

Selon le plan stratégique, les touristes seront encouragés à passer au moins deux jours dans la zone protégée lorsqu’ils visiteront le parc national de la province de Siem Reap.

Le parc s’étend actuellement sur 62 883 hectares et couvre cinq districts. En novembre 2023, le Premier ministre Hun Manet a désigné le parc de Phnom Kulen comme une destination privilégiée pour l’écotourisme.

Comentarios


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page