top of page
Ancre 1

Siem Reap & Exposition : Célébration du trentenaire des hôpitaux pour enfants Kantha Bopha

C'est une exposition plutôt élégante et riche d'informations que propose Kantha Bopha à l'occasion de la célébration de ses trente ans d'existence.

À travers d’épais panneaux accueillant photographies et coupures de journaux qui relatent l’aventure exceptionnelle du docteur Beat Richner et de ses hôpitaux pour enfants, le public a pu découvrir bon nombre d’étapes et d’anecdotes lors de cette exposition qui se déroule dans les murs du centre d’information de Kantha Bopha et qui devrait déménager à Siem Reap cette semaine.

Comme l'explique le directeur général des hôpitaux, Denis Laurent, qui mentionnait déjà cette exposition dans notre interview :

« Nous avons organisé cette exposition parce que ça fait 30 ans, 30 ans d’existence, pas forcément d’un fleuve tranquille. Nous allons continuer pour peut-être les cinq, les dix ou les vingt prochaines années. »

« Nous avons le support de la fondation Kantha Bopha Suisse et de la fondation Kantha Bopha cambodgienne pour ces prochaines années. Je crois qu’il fallait montrer ça pour expliquer un peu mieux au public. Cette exposition a aussi l’ambition d’expliquer au public les différents thèmes, les différents aspects de l’histoire de Kantha Bopha et ses débuts ».

« C’est facile à expliquer, mais Beat était un monsieur avec un tempérament très fort. Donc nous avons eu des controverses et des moments un peu difficiles, mais il s’est battu parce qu’il voulait ne pas imposer sa vision, seulement montrer que celle-ci était juste. C'est cela que nous souhaitons montrer également ».

« Il y a un autre thème dans cette exposition qui est le transfert de technologie et de savoir de l’Occident vers des pays en un peu plus difficiles comme le Cambodge, ajoute M. Laurent, et là, le docteur Richner a totalement réussi à l’accomplir et nous poursuivons notre travail dans ce sens. C’est important à souligner, car l’hôpital avec ces 2000 lits ne fonctionne qu’avec des Cambodgiens. Donc voilà, cette exposition constitue un moyen de montrer aux gens qui sont intéressés notre projet d’aujourd’hui et notre vision de l’avenir. »

À savoir si cette exposition est ouverte au public, Denis Laurent précise : « Oui, mais comme ce n’est pas très loin de l’hôpital, c’est un peu compliqué. Mais par contre, elle sera, je j’espère, cette semaine prochaine à Siem Reap. Cet hôpital possède un grand centre de conférences, à côté de l’établissement, mais pas à l’intérieur comme ici à Phnom Penh. Il devrait donc y avoir plus d’affluence ».

« Il existe aussi cette possibilité d’avoir les quelques informations par les QR codes. J’ai finalisé ce projet d’exposition avec Alain Tang, et nous avons tenté de proposer un espace d’information riche, mais aussi attractif. Je pense que c’est réussi, Alain Tang a fait du bon travail et le public de Siem Reap devrait apprécier cette initiative », conclut M. Laurent.

Renseignements : Centre d'information de Kantha Bopha. Rue de France, Phnom Penh. Téléphone : 012 812 231

Komentarze

Oceniono na 0 z 5 gwiazdek.
Nie ma jeszcze ocen

Oceń

Merci pour votre envoi !

bottom of page