Santé & Presse : Dr Or Vandine, « nous ne vendons pas de vaccins » au Cambodge

Le ministère de la Santé du Cambodge vient de publier un communiqué concernant une publication du journal Angkor Times affirmant que le ministère vendrait des vaccins Sinopharm.

Dr Or Vandine, secrétaire d’État et porte-parole du ministère de la Santé
Dr Or Vandine, secrétaire d’État et porte-parole du ministère de la Santé

Dr Or Vandine, secrétaire d’État et porte-parole du ministère de la Santé a déclaré dans un message vocal cet après-midi :

« Je voudrais rejeter totalement la fausse déclaration selon laquelle le ministère vend le vaccin Sinopharm à l’hôpital Calmette, et je voudrais condamner ceux qui polluent la société et fabriquent cette histoire »

« Le ministère de la Santé fait vacciner le peuple contre la pandémie du COVID-19 sur une base volontaire et gratuite », a souligné la secrétaire d’État, ajoutant : « Le ministère n’a pas non plus de vaccin à vendre, car notre stock est limité et les groupes prioritaires ont été déjà ciblés pour la vaccination. ». Dr Or Vandine a également profité de cette occasion pour demander à l’Angkor Times de corriger immédiatement son article et pour appeler les autorités à intenter une action en justice contre cette publication.

Par C. Nika - AKP

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône