Cambodge & Santé : Précautions indispensables durant la mousson dans le royaume

Selon le ministère des Ressources en eau et de la Météorologie, le Cambodge s’attend à de fortes pluies dans l’ensemble du pays et l’on observe une recrudescence de la dengue. Si la mousson peut revêtir parfois des aspects ludiques comme le montre cette photo ci-dessous, il s’agit aussi d’une période de l’année propice aux accidents et maladies. En ces temps déjà difficiles, il est donc prudent d'observer un minimum de précautions.

Ambiance mousson à Phnom Penh. Photographie Christophe Gargiulo
Ambiance mousson à Phnom Penh. Photographie Christophe Gargiulo

Le ministère des Ressources en eau et de la Météorologie a appelé le public à rester vigilant face à de violents phénomènes naturels cette semaine. Dans ses plus récentes prévisions météorologiques, le ministère met en garde contre des précipitations, ainsi que des orages, des éclairs et des rafales dans tout le pays du 20 au 26 juillet 2022.

Précautions

Si la mousson est attendue avec impatience par les pêcheurs et agriculteurs, en particulier après des périodes de sécheresse, c’est aussi une période durant laquelle les orages, inondations et foudre sont fréquents et peuvent provoquer des accidents graves.

Chaque année ce sont plusieurs dizaines de Cambodgiens qui meurent des inondations, de la foudre ou d’accidents liés à ce type de phénomène naturel.

Les dégâts matériels sont très nombreux et fréquents durant cette saison d’orages et de fortes pluies. Les habitations rurales, le bétail et les équipements sont généralement durement touchés lorsque la mousson est particulièrement violente.

Les premières averses arrivent généralement en début de soirée, précédées de coups de tonnerre et d’éclairs souvent impressionnants. C’est à ce moment que la foudre risque de frapper. Le plus grand risque lié à celle-ci est l’électrocution.

En cas de surprise, les endroits les plus sûrs pour se protéger de la foudre sont dans un bâtiment, loin des fenêtres ou, dans une voiture dont l’habitacle est en métal et dont toutes les parties métalliques sont reliées entre elles. Il est impératif de garder toutes les portes et fenêtres fermées.

Circulation dangereuse

La circulation sous une grosse averse peut être compliquée, l’eau peut monter de plusieurs dizaines de centimètres dans certains endroits, affecter la visibilité des autres véhicules ou masquer les imperfections de la chaussée. Le risque d’accident est plus élevé, il est plutôt conseillé de s’arrêter, en particulier lorsqu’on circule à moto, en attendant que le déluge s’arrête.

Averse de mousson à Phnom Penh
Averse de mousson à Phnom Penh. Photographie Christophe Gargiulo

Endroits à éviter en cas d’orage et de foudre

Les endroits à éviter sont : les espaces dégagés et ouverts, comme un terrain de sport ou un champ, les hautes structures verticales comme des bâtiments, des mâts, des arbres isolés ou des grues (toutes structures métalliques), les plans d’eau comme un étang ou une piscine extérieure, les collines, les montagnes ou points de vue, les fenêtres (même fermées) les clôtures (même non métalliques), les câbles à haute tension, les bateaux et les tentes.

Insectes et reptiles chez l’habitant

Les accidents graves de ce type sont rares, mais chaque année une centaine de personnes sont victimes de morsures d’insectes ou de reptiles durant la mousson. Serpents, scorpions et mille-pattes se rapprochent des habitations en raison des inondations.

Le Cambodge abrite 17 espèces connues de serpents venimeux, notamment la vipère, le cobra et le krait. Les morsures de serpents sont bien plus fréquentes pendant la saison des pluies.

Scorpion au Cambodge. Photographie Frontier official
Scorpion au Cambodge. Photographie Frontier official

Le Comité national pour la gestion des catastrophes appelle fréquemment les habitants des provinces touchées par les inondations à une extrême prudence. Il recommande également à toute personne mordue ou piquée de se rendre au dispensaire ou hôpital le plus proche. Le Comité recommande aussi d'éviter de faire appel à la médecine traditionnelle pour ce type d’accident.

Les Infections

Cela peut commencer par une petite blessure banale qui met du temps à cicatriser en raison de l'humidité. Les staphylocoques se développent alors rapidement et peuvent provoquer une infection grave.

Si les premiers symptômes se déclarent, multiplication de petites plaies suppurantes, de fièvre et de fatigue, il faut consulter immédiatement. En général, un traitement à base d'antibiotiques et anti-inflammatoires en plus d'un nettoyage régulier des plaies vient au bout de l'infection en quelques jours.

Maladies

La mousson est également une saison propice à la propagation rapide des maladies infectieuses en raison du fort taux d’humidité. Les « maladies de la mousson » sont généralement des maladies transmises par les moustiques telles que la dengue et le paludisme.

Mais citons également la grippe ; la dysenterie ; et également la leptospirose. Autant de maladies qui trouvent des terrains très propices à leur développement en raison de l’humidité et des inondations.

Il est donc conseillé aussi au public de respecter les règles élémentaires d’hygiène, de détruire les zones de reproduction des moustiques, de consommer des aliments sains, en particulier ceux riches en vitamine C.

Cela est forcément d’actualité avec la menace Covid, mais rappelons le besoin de se laver après de fortes pluies en raison des eaux usées qui peuvent se mélanger aux inondations lors des débordements des routes et caniveaux.

Rappel des maladies de la mousson

Dengue

La maladie la plus courante causée par le moustique tigre. Les symptômes de la dengue sont une forte fièvre, des éruptions cutanées, une hypersensibilité et un état de fatigue assez prononcé.

Paludisme

Le paludisme est causé par des moustiques femelles anophèles, qui se reproduisent dans des zones saturées en eau. C’est pour cette raison que celui-ci est la maladie la plus répandue pendant la mousson.

La fièvre, les frissons, les douleurs musculaires et la faiblesse sont les principaux symptômes. Le meilleur moyen de prévenir le paludisme est de nettoyer fréquemment les réservoirs d’eau, de garder un environnement propre et d’utiliser des protections et moustiquaires.

Moustique Aedes aegypti. Photographie IPC
Moustique Aedes aegypti. Photographie IPC

Diarrhée

Cette maladie intestinale répandue est due à la consommation d’aliments non hygiéniques et d’eau douteuse. C'est une maladie facile à éviter et traitable en faisant attention. Il existe deux types de diarrhée, aiguë et chronique, qui peuvent être traités.

Typhoïde

Maladie d’origine hydrique, la typhoïde est généralement causée par une consommation d’aliments et d’eau cuits ou conservés dans de mauvaises conditions d’hygiène.

La bactérie S. Typhi en est la cause. Fièvre, Maux de tête, Faiblesse, douleurs et maux de gorge sont quelques symptômes de la typhoïde. Garder toujours un désinfectant pour les mains sur soi, ne pas consommer d’aliments de rue douteux et boire des « liquides sains ».

Fièvre virale

Les fièvres virales sont un symptôme courant tout au long de l’année, mais sont les plus courantes pendant la mousson. La fièvre sévère, le rhume et la toux sont des symptômes courants. Cela peut durer de trois à sept jours. Cependant, il est toujours bon de consulter un médecin avant de diagnostiquer quoi que ce soit.

Choléra

Une autre maladie de la mousson causée par la consommation d’aliments et d’eau contaminés. Les mauvaises conditions d’hygiène et d’assainissement peuvent être à l’origine de nombreuses maladies, dont le choléra.

Même s’il y a peu de cas au Cambodge, la prudence est de mise, cette maladie très contagieuse peut être mortelle. La maladie débute par une diarrhée, des vomissements, une fatigue importante, et des crampes musculaires.

Leptospirose

Aussi connue sous le nom de syndrome de Weil, la leptospirose est causée par un contact avec de l’eau sale ou de la boue. L’inflammation, frissons, douleurs musculaires, maux de tête et la fièvre sont les symptômes courants de cette maladie de la mousson.

Infections à l’estomac

Les vomissements, la diarrhée et les douleurs à l’estomac sont les infections à l’estomac les plus courantes. Elle est généralement causée par la consommation de produits alimentaires et liquides manipulés sans hygiène.

La gastro-entérite est une autre infection gastrique commune causée pendant cette période. Il est conseillé d’avoir de l’eau potable, des plats cuisinés à la maison et de boire suffisamment de liquides sains tels eau minérale, jus de fruits et lait de soja.

Covid-19

Ce n'est pas une maladie de la mousson mais les conditions humides et l'absence d’hygiène durant cette période de l'année peuvent favoriser la transmission. Les symptômes les plus communs sont fièvre, toux, fatigue et perte du goût et de l'odorat.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône