Santé & Omicron : Le ministère demande plus de prudence de la part de la population cambodgienne

Mme Or Vandine, secrétaire d’État au ministère de la Santé, a lancé un nouvel avertissement aux Cambodgiens et résidents :

« s’ils ne font pas d’efforts pour empêcher la propagation du virus, le nombre de cas risque d’augmenter rapidement. »

Ce matin, la Secrétaire d’État du Ministère de la Santé et Présidente de la Commission pour la prévention du COVID-19 a déclaré :

« À l’heure actuelle, il n’y a aucun signe d’amélioration. Chaque jour, le ministère de la Santé publie son rapport, nous voyons des centaines de cas, je vous invite tous à être très prudents pour éviter la contamination. »

Mme Or Vandine, secrétaire d’État au ministère de la Santé
Mme Or Vandine, secrétaire d’État au ministère de la Santé. AKP

Elle a prévenu que, bien que la variante Omicron ne soit pas aussi grave que les variantes précédentes, elle s'avère hautement infectieuse et se propage rapidement dans le pays. Elle a ajouté :

« Pour l’instant, nous ne pouvons pas éradiquer cette variante, mais nous pouvons travailler ensemble pour empêcher le taux de transmission d’augmenter ».

La Secrétaire d’État a également rappelé aux Cambodgiens que les mesures mises en avant par le Premier ministre Hun Sen demeuraient efficaces pour aider à prévenir et ralentir la transmission du virus.

Le Cambodge a enregistré aujourd’hui le 34e jour consécutif de cette flambée avec un nombre de cas quotidiens restant élevé.

Le nombre officiel de nouveaux cas quotidiens de COVID (diagnostiqués par PCR) s’élève aujourd’hui à 238, tous de la variante Omicron. Le Royaume a enregistré 214 nouveaux cas communautaires et 24 nouveaux cas importés de la nouvelle variante.

Le Cambodge compte à présent 13 060 cas d’Omicron — 1148 cas importés et 11 912 cas communautaires.

AKP

Mots-clés :

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône